Moyen-Orient : les USA promettent à l’Arabie Saoudite un “gigantesque” contrat d’armement pour contrer l’Iran

0
219

Le gouvernement américain promet un “gigantesque” contrat d’armement à l’Arabie Saoudite pour faire face à la menace iranienne 

Face à la menace iranienne, les Etats-Unis ne lésinent pas sur les moyens pour apporter un soutien de taille à l’Arabie Saoudite, l’un de leurs principaux alliés au Moyen-Orient, quitte à l’armer. C’est en tout cas ce qui ressort des déclarations de Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain, lors d’une rencontre il y a quelques heures avec Faysal Ben Farkhane, ministre saoudien des Affaires étrangères.

Face à la presse, le chef de la diplomatie américaine n’a pas mâché pas ses mots. Il promet ouvertement un gigantesque contrat d’armement avec Riyad. “Les Etats-Unis soutiennent un gigantesque contrat d’armement avec l’Arabie Saoudite afin d’aider le royaume à protéger ses citoyens et afin de créer de l’emploi aux Etats-Unis”, a déclaré Pompeo.

“Riyad justifie son intervention militaire au Yémen par la menace iranienne”

Dans son discours, le chef de la diplomatie américaine n’a pas hésité une seule seconde à pointer du doigt l’Iran, considéré comme l’ennemi numéro 1 de l’Occident dans cette partie du monde. Parlant de la République Islamique, Pompeo dira: “aujourd’hui, nous réaffirmons notre engagement commun à contrer l’activité pernicieuse de l’Iran et la menace qu’elle représente à la prospérité et à la sécurité régionales ainsi qu’à la sécurité des Américains”.

Les propos de Mike Pompeo semblent avoir soulagé la diplomatie saoudienne. En tout cas Faysal Ben Farkhane en a, quant à lui, profité pour justifier l’intervention militaire saoudienne au Yémen. “Le régime iranien continue de fournir de l’aide militaire et financier à des groupes terroristes, y compris au Yémen où les Houthis ont lancé vers l’Arabie Saoudite 300 missiles balistiques et des drones fabriqués par l’Iran”, a dénoncé le ministre saoudien des Affaires étrangères.

Il convient de rappeler que les Etats-Unis avaient déjà annoncé le déploiement de 500 soldats américains en Arabie Saoudite en juillet 2019 pour contrer l’Iran.  D’après CNN qui avait donné l’information, 500 troupes devaient être déployées à la base militaire Prince Sultan, basé à Riyad, capitale d’Arabie Saoudite. Toujours selon la même source, un petit nombre de soldats était déjà présent sur le terrain.