FrançAfrique : Macron mobilise 14 milliards de dollars pour lutter contre la désertification du Sahel et du Sahara

Emmanuel Macron a annoncé ce 11 janvier un investissement de 14,32 milliards de dollars pour la construction de la Grande Muraille Verte, un projet qui consiste à planter des arbres sur 8 000 km de long et 15 km de large afin de lutter contre la désertification du Sahel et du Sahara

En pleine crise sanitaire, au moment où l’Ordre Mondial est en train de connaître un véritable bouleversement, les puissances occidentales, ne voulant surtout perdent leur hégémonie dans ce Nouvel Ordre Mondial qui s’annonce, savent que renforcer leur influence en Afrique sera décisif dans les années à venir.

C’est certainement ce qu’a compris la France qui se lance dans un projet très ambitieux en Afrique connu sous le nom de “La Grande Muraille Verte”. La Grande Muraille devrait être construite entre 2021 et 2025 et a pour but de faire face à désertification du Sahel et du Sahara.

Pour arriver à la réalisation de ce projet très ambitieux, Emmanuel Macron, président de la France, a dû mobiliser des fonds faramineux. En effet, ce 11 janvier, en marge du sommet “One Planet Summit”, le chef d’Etat français a annoncé un financement de 14,32 milliards de dollars.

“6,5 milliards de dollars de la Banque Africaine de Développement”

Lecourrier-du-soir.com a appris que la France comptera sur le soutien de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui a promis de mobiliser 6,5 milliards de dollars sur 5 ans. S’adressant à l’audience, le président de la BAD, Akinwumi Adesina, a réitéré l’engagement de l’institution à protéger l’environnement et la biodiversité en Afrique.

“La Grande Muraille Verte fait partie du système de défense de l’Afrique. Elle permet de se protéger des crimes contre la désertification et la dégradation. L’avenir de la région du Sahel dépend de la Grande Muraille Verte. Sans la Grande Muraille Verte, le Sahel tel que nous le connaissons risque de disparaître”, a-t-il déclaré.