Exclusif : une association française liée à Jacques Lang a reçu 57 897 dollars du pédophile Jeffrey Epstein

0
744

Une association française dont les dirigeants sont très proches de Jacques Lang, ancien ministre de la Culture et de l’Education, a reçu un financement de 57 897 dollars d’une ONG appartenant à Jeffrey Epstein, pédo-criminel notoire mort en 2019 à New York

L’ombre de Jeffrey Epstein, pédo-criminel américain mort en août 2019 dans sa cellule de prison de Manhattan dans des conditions très floues, plane désormais en France. Si aux Etats-Unis, l’étau s’est resserré sur son ex compagne, Ghislaine Maxwell, aujourd’hui en prison, en France, un homme politique de première catégorie risque gros.

Il s’agit en effet de Jack Lang, personnalité très connue du grand public et ex ministre de la Culture et de l’Education. Ce dernier n’a jamais nié ses liens avec Epstein dont il parle en termes dithyrambiques d’ailleurs. Aujourd’hui, Lang risque de regretter cette relation avec le milliardaire américain dont il s’est toujours targué à la suite d’une révélation faite par le média d’investigation The Daily Beast et intégralement lue par Lecourrier-du-soir.com.

“L’association a reçu 57 897 dollars”

The Daily Beast dit avoir obtenu des informations sur un financement de 57 897 dollars alloué à une association française dont les dirigeants sont très proches de Lang. Le financement a été fait via Gratitude America Ltd, une ONG appartenant à Epstein et dont les actions sont très douteuses.

L’association française dont il est question ici est “L’Association pour la Promotion de la Politique Culturelle Nationale menée Dans les années 80 et 90 du Xxème siècle”. Le nom est extrêmement vague et l’association, lancée en 2018, n’a pas site internet et ne figure sur aucun réseau social.

Les deux dirigeants de l’Association sont : Jacques Renard, ex vice-directeur de cabinet de Lang au ministère de la Culture dans les années 80 et 90 et le président de l’Association, d’après The Daily Beast, n’est autre que Christophe Degruelle, conseiller municipal à Blois. Ce dernier avait intégré l’équipe de Lang lorsque ce dernier fut ministre de l’Education de 2000 à 2002.

“Les personnes citées n’ont pas voulu répondre”

Le média parle également d’une dame dont le nom est Sylvie Aubry. Elle est fleuriste et occupe le poste de secrétaire de l’Association. Elle vit dans le 14ème arrondissement de Paris mais pour l’heure, rien ne confirme qu’elle est proche de Jacques Lang ou des deux hommes susmentionnés. Contactés par The Daily Beast, aucune des personnes citées dans l’article, y compris Jacques Lang, n’a répondu.

Il convient de souligner que cette information est révélée le jour même où une vaste opération a été menée par la police française ce 8 septembre pour démanteler des réseaux pédo-criminels. D’après les dernières informations obtenues, 65 personnes ont été arrêtées dans toute la France par l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). Le succès de cette opération est due au fait que les policiers ont utilisé un logiciel baptisé Child Protection System jusqu’ici utilisé par le FBI américain.

Pour lire l’article dans sa version originale, cliquez ici : The Daily Beast