Présidentielle 2020 aux USA : le candidat Joe Biden rattrapé par un scandale sexuel

0
347

Joe Biden, pressenti pour devenir le candidat du parti Démocrate pour la présidentielle 2020, pourrait ne pas y participer. Il est accusé d’attouchement par deux femmes

Sale temps pour Joe Biden. Le démocrate Joe Biden est accusé par Lucy Flores d’actes d’attouchement. Lucy Flores, ex élue démocrate à l’Assemblée de Nevada, a expliqué les faits lors d’une interview exclusive qu’elle a accordée à CNN. D’après le témoignage de la jeune demoiselle, les faits datent de 2014 lors d’une campagne à Nevada

« Joe Biden était derrière moi, j’étais en train de me préparer pour prendre la parole. Ce furent les derniers jours avant les élections et de manière totalement inattendue, j’ai senti Joe Biden poser ses mains sur mes épaules, il se rapproche de moi (de derrière), se penche vers moi, sent mes cheveux et m’embrasse lentement sur ma tête », décrit Lucy Flores.

« Une deuxième femme accuse Biden »

Dans l’interview accordée à CNN, la jeune demoiselle explique que ce ne fut pas la première fois que Biden est accusé de ce genre d’actes. Lucy Flores, qui reconnaît avoir voté pour Bernie Sanders en 2016, dit n’avoir pas révélé cette affaire à des fins politiques. Toutefois, elle estime que cette affaire pourrait disqualifier Biden dans la course à la Maison Blanche. « Pour moi, ceci le disqualifierait », lance-t-elle.

L’affaire risque de prendre une nouvelle ampleur car ce lundi une deuxième femme a brisé son silence, accusant Joe Biden de l’avoir touchée de manière inappropriée. Dans une interview publiée ce lundi, Amy Lappos, âgée de 43 ans, a raconté les faits. « Ce n’était pas sexuel, mais il m’a pris par la tête. Il  a posé ses mains autour de mon cou. (…) Je sentais qu’il allait m’embrasser », confie-t-il.

« Biden pourra-t-il annoncer sa candidature pour 2020 ? »

Ce dimanche, Joe Biden a réagi à cette rumeur. « Durant mes nombreuses années dans la vie publique, j’ai serré la main, j’ai embrassé, j’ai eu des gestes d’affection et je n’ai jamais pensé, ni pas une seule fois, que j’ai agi de manière inappropriée. Si j’ai agi de la sorte, j’écouterai avec respect mes accusatrices. Mais, cela n’a jamais été mon intention », a-t-il expliqué.

Cette affaire qui intervient au moment où Joe Biden s’apprêtait à annoncer sa candidature pour la présidentielle 2020 risque d’avoir des conséquences dramatiques pour lui, mais aussi pour le parti démocrate. Bien sera-t-il candidat ? Sa décision ne tardera pas à tomber dans les heures voire les jours qui viennent.