Présidentielle en France : Zemmour prévient : “une élection sans moi, ni Mélenchon, ni Le Pen est illégitime”

Face aux journalistes d’Europe 1, Eric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle, est très remonté contre le système de parrainage. L’homme politique de droite n’est plus sûr d’obtenir ses 500 parrainages

Eric Zemmour n’en finit pas de se plaindre du système de parrainage pour la présidentielle française. En tout cas, à quelques mois d’une élection cruciale, le chef de file du parti Reconquête! fait part de son inquiétude d’obtenir les 500 parrainages obligatoires pour prendre part à l’une des plus importantes présidentielles de l’histoire de la Vème République.

Ce 20 février, répondant à la question des journalistes, il n’a pas caché sa crainte. “Je n’ai aucune certitude (d’avoir les 500 parrainages, ndlr)”, a-t-il déclaré sur le plateau d’Europe 1. A la question de savoir si une élection présidentielle sans lui, ni Mélenchon, ni Le Pen est une élection illégitime, l’ex chroniqueur est cash.

“Oui. C’est évident”, rétorque-t-il.

Ci-dessous la vidéo de son passage sur Europe 1

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé en Médias Internationaux à Paris, en Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et en Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Il est aussi auteur du livre : "Covid-19 ; le monde d'après sera une dictature". Contact : cheikhdieng05@gmail.com