Racisme aux Etats-Unis : le président Reagan traitait les diplomates africains de « singes »

0
266

Un échange audio entre Ronald Reagan et Richard Nixon a été rendu public ce mercredi. On y entend Reagan tenir des propos racistes envers des diplomates africains qu’il compare à des singes

Le racisme des présidents américains est-il commun ? En effet, depuis son élection à la tête des Etats-Unis en 2016, Donald Trump est très souvent accusé de tenir des propos racistes envers des élus noirs américains, dont Elijah Cummings, maire de Baltimore ou encore Ilhan Omar, députée américaine d’origine somalienne.

Mais, en tout cas, si les sympathisants du président américain défendent ce dernier bec et ongles et continuent de nier que Trump est un président raciste, ce sera difficile de dire le contraire pour Donald Reagan, ex président des Etats-Unis. En effet, dans un échange avec l’ex président Nixon en 1971, Reagan s’en était sévèrement pris aux diplomates africains qu’il a comparés à des « singes ».

Les faits remontent au mois d’octobre 1971, soit au lendemain du vote de l’ONU de reconnaître la « République Populaire de Chine ». A travers ce vote, les représentants de Taiwan venaient d’être exclus et remplacés par ceux de Beijing. Déçu par ce vote et par les célébrations des diplomates africains présents dans l’hémicycle, Donald Reagan appelle dès le lendemain le président Nixon pour lui faire part de sa frustration.

« Voir ces singes venus d’Afrique, qu’ils soient maudits »

Parlant des diplomates africains, Reagan, à l’époque gouverneur de l’Etat de Californie, dira à Nixon : « voir ces singes venus d’Afrique, qu’ils soient maudits. Ils sont toujours malaise dans leurs chaussures ». Des insultes racistes qui n’ont pas manqué de faire rire le président Nixon.

L’échange entre les deux hommes politiques américains a été publié par le média The Atlantic qui affirme que la conversation a été enregistrée par Nixon. D’après The Atlantic, la conversation a été rendue publique pour la première fois en 2000 mais à l’époque les insultes racistes ont été supprimées. C’est après la mort de Reagan en 2004 que les parties supprimées ont été rajoutées à l’audio.

« Le racisme des présidents américains, un fait commun ? »

La publication complète de l’enregistrement a été faite sur ordre de Timothy Naftali, ex directeur de la Bibliothèque du Président Nixon. Selon Timothy, les propos de Reagan témoignent d’un sentiment raciste qui a toujours prévalu à la Maison Blanche et qui a toujours été entretenu par les différents présidents américains.

Rappelons qu’aux Etats-Unis, le premier président du pays, George Washington, était propriétaire d’esclaves qu’il qualifiait de « paresseux ». Le président, Théodore Roosevelt, insultait régulièrement les Noirs qu’il décrivait comme « une race parfaitement stupide ».