Recta Linea d’Emmanuel de Reynal – L’existence est une longue ligne droite

Gabriel, 58 ans, découvre un beau matin une enveloppe sur le pas de sa porte. Cette lettre au contenu étrange va être suivie de plusieurs autres au fil des jours. Chacune va être l’occasion pour Gabriel de réfléchir à sa situation personnelle sur l’île de la Martinique et au rôle qu’il a à jouer dans ce monde.

Un beau matin, Gabriel, 58 ans, découvre une enveloppe sur le pas de sa porte. En la lisant, il se demande si la lettre qui est à l’intérieur lui est vraiment destinée, car elle parle de la naissance d’un nouveau-né, et est signée « ta marraine » alors qu’il n’en a jamais eu. En découvrant de nouvelles lettres chaque jour qui suit, il comprend que l’auteure mystérieuse de ces courriers cherche à lui faire passer un passage, car reliées entre elles, ces lettres forment un tout : elles racontent sa propre histoire au sein de l’Histoire de l’humanité.

Gabriel est né à Fort-de-France, en Martinique, et y a toujours vécu. L’île, située au cœur de la Mer des Caraïbes, a été marquée, comme le reste du monde, par des événements importants qui ont façonné son identité. L’histoire de la Martinique a été très affectée par la colonisation et l’esclavage. Mais son histoire ne s’arrête pas pour autant en 1848 avec l’abolition. L’arrivée des usines centrales, les différentes explosions de la montagne Pelée, les grandes grèves… Mais aujourd’hui cette île qui a une histoire pourtant bien encrée dans les mémoires se dépeuple. Quel avenir les habitants vont-ils laisser à leurs enfants ? C’est bien la question que Gabriel se pose au fur et à mesure des lettres qu’il reçoit. Il réalise ce qu’il est devenu à sa petite échelle, au cours des années. Il a grandi dans un pays connecté. Et il est devenu dépendant des nouvelles technologies. Cela a altéré son jugement, et ses habitudes.

Les lettres de cette « marraine » l’obligent donc à une véritable introspection. Et il se rend compte à quel point il fait partie d’un tout. Il n’est qu’une infime partie de l’humanité, mais il est aussi celui que ses descendants suivront. Ce qu’il fera sera son héritage. Et ce n’est pas ce qu’il est en ce moment qu’il veut laisser dans la mémoire de son petit-fils.

Emmanuel de Reynal nous fait rêver en nous décrivant l’île de la Martinique, bordée par la Mer turquoise des Caraïbes. Les paysages vallonnés et la montagne Pelée, les champs de goyaves et les plantations de bananes, les distilleries de rhum et le ti-punch mondialement connu… C’est dans ce décor merveilleux que l’on suit l’histoire de Gabriel, parti à la découverte de son passé et de celui de l’île au travers des lettres, l’obligeant ainsi à réfléchir à ce qu’il est devenu, pour repartir sur de meilleures bases.

La recherche de l’identité de la « marraine » et la raison de ses lettres nous tiennent en haleine tout au long du récit. Cette histoire est l’occasion pour Emmanuel de Reynal de nous faire découvrir son petit coin de paradis. Le roman est très facile à lire. Chaque chapitre débute par une lettre et se poursuit par l’histoire de Gabriel qui cherche des réponses et qui s’interroge. C’est très prenant. Les amateurs de romans courts apprécieront l’intensité de l’intrigue.

Site de l’auteur : www.recta-linea.fr

Isbn : 2754753605

Prix du livre : 11,90€ broché, 6,99€ e-book

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Contact : cheikhdieng05@gmail.com