Réforme des retraites : Macron va déclencher la bombe cette semaine : pour lui, ça passe ou ça casse!

Emmanuel Macron a pris son courage à deux mains et s’apprête à déclencher la réforme des retraites qui a déjà suscité une vive tension en France ces derniers mois. La résistance à ce projet reste pourtant extrêmement forte, mais à quelques mois d’une présidentielle cruciale, le plus jeune président de la Vème République veut jouer son va-tout. Pour lui, ça passe ou ça casse.

Ainsi, en coulisse, l’Exécutif s’active pour faire avaler la pilule aux Français. Emmanuel Macron recevra dès ce mardi syndicats et patronat. “Les huit chefs de file des grandes centrales syndicales et patronales ont été conviés à l’Elysée le 6 juillet, en présence aussi du Premier ministre Jean Castex ainsi que des ministres Bruno Le Maire (Economie) et Elisabeth Borne (Travail)”, renseigne 20 minutes.

D’après les informations fournies par BFMTV, le destin de cette réforme se joue cette semaine. “La réforme des retraites pourrait bientôt être remise sur les rails. Emmanuel Macron envisage de s’adresser aux Français la semaine prochaine pour donner un cap sur les réformes à venir, et surtout sur celle des retraites, nous affirment plusieurs sources au sein de l’exécutif”, note le média français.

Au sein de l’Exécutif, tout est mis en place pour préparer les Français psychologiquement. Pour Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, la réforme des retraites aura bien lieu. Pour Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale et membre de la majorité présidentielle, “enterrer cette réforme serait une folie” et pour Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, il faut dédramatiser la question de la réforme des retraites, devenue une véritable pomme de discours en France.

Il est donc évident que les ténors du parti présidentiel ne se sont pas exprimés de leur propre chef. S’ils osent défendre ouvertement une réforme aussi impopulaire, c’est qu’ils se sentent adoubés par Emmanuel Macron qui déroule prudemment sa stratégie tout en évitant de déclencher une bombe, ce qui pourrait lui coûter cher à quelques mois de la présidentielle.

Pendant ce temps, l’opposition est vent debout. Ce dimanche, Eric  Coquerel de la France Insoumise a estimé, dans un poste publié sur Twitter, que faire passer la réforme des retraites est une “folie”. “Rien ne justifie le recul de l’âge de départ à la retraite. C’est une honte”, a-t-il affirmé.

Macron semble campé sur sa position et entend mener sa réforme contre vents et marées. Mais, ce qu’il ne sait pas, c’est qu’une immense majorité des Français l’attendent de pied ferme sur ce projet et sont prêts à bloquer le pays pour rejeter une réforme à laquelle ils se sont toujours opposés.