Robert Bourgi, l’homme qui disait avoir « niqué » Fillon, suspendu de la Légion d’honneur

0
77

Robert Bourgi a été suspendu de la Légion d’Honneur plus d’un mois après avoir été sanctionné par le Conseil de l’Ordre du Barreau de Paris

La descente aux enfers de « Monsieur Afrique ». Robert Bourgi, avocat de renommée internationale et proche de Nicolas Sarkozy, est en train de traverser des moments difficiles. L’homme, au cœur de la Françafrique, qui n’a cessé de parcourir le continent africain depuis plus de trente ans, a reçu l’ordre de ne plus porter « les insignes de toute décoration française » liée à la Légion d’Honneur pour cinq ans.

La décision émanant d’un décret présidentiel a été publiée par le Journal Officiel dans un article datant du 10 mars. Le décret présidentiel, interdisant à Robert Bourgi de porter les insignes de toute décoration française liée à la Légion d’Honneur, intervient au moment où l’avocat est mis en quarantaine par l’ordre du barreau de Paris.

« Bourgi sanctionné par l’Ordre du Barreau de Paris »                                          

En effet, en 2018, suite à ses propos tenus dans un documentaire de BFMTV et dans lequel il se vantait d’avoir « niqué » Fillon en lui offrant un costume qui coûte 6 000 euros, Bourgi était sommé de passer devant le conseil de discipline de l’ordre du barreau de Paris qui lui reprochait son « manquement aux principes de la profession. »

« Nous sommes avocats et il nous appartient de respecter les principes d’honneur, de dignité, de délicatesse, de modération, de courtoisie (…). Le fait que le documentaire soit tourné dans son cabinet d’avocat montre qu’il s’exprime en qualité d’avocat », avait expliqué Marie-Aimée Peyron, bâtonnière de Paris. La sanction était tombée en janvier 2019 et Robert Bourgi avait été interdit d’exercer un an, dont six mois avec sursis.

Il convient de rappeler que Robert Bourgi, avocat franco-libanais, avait fait parler de lui en 2017 en pleine campagne présidentielle lorsqu’il avait avoué avoir piégé François Fillon pour l’empêcher de devenir président de la république. « Je vais le niquer, j’avais ourdi le complot », révélait-il à la chaîne BFMTV dans un documentaire.