Scandale au sommet de l’Etat : Emmanuel Macron aurait menti sur la date de sa vaccination

Nouveau scandale qui éclate en pleine crise sanitaire. Et si Emmanuel Macron avait menti sur la date de sa vaccination? Si, pour l’heure, rien ne permet de confirmer une telle hypothèse, on peut dire, sans risque de nous tromper, qu’à l’Elysée, une grosse révélation de Médiapart (intégralement lue par Lecourrier-du-soir.com) met les proches du président dans l’embarras.

En effet, ce 26 août, Mediapart a révélé que les informations concernant la date de vaccination d’Emmanuel Macron soulevaient des doutes. D’après le média, le chef de l’Etat a annoncé s’être fait vacciner le 31 mai. Or, les données fournies par l’Assurance-maladie et consultée par le média disent qu’il aurait été vacciné le 13 juillet, soit au lendemain de son allocution présidentielle sur le Pass Sanitaire. Mediapart confirme tout de même que Brigitte Macron a bien été vaccinée à la date du 31 mai.

Alors, commet expliquer cette erreur? Le président a-t-il menti aux Français? Pour le moment, difficile de répondre à ces questions, mais Mediapart poursuit : “l’Élysée explique que la date du 13 juillet est le fruit d’une erreur de saisie réalisée au moment de la génération tardive du certificat de vaccination, tout en refusant de nous communiquer des éléments prouvant que le président a bien été vacciné le 31 mai.”

“Facts are stubborn”, disent les Américains (les faits sont têtus). Malgré le démenti de l’Elysée, la date du 13 juillet reste collée aux basques d’Emmanuel Macron. Car, d’après Mediapart, les données officielles enregistrées indiquent que c’est à la date du 13 juillet qu’Emmanuel Macron a pris sa dose. C’est aussi cette date (13 juillet) qui figure toujours sur son QR Code. C’est étrange non?

Et Médiapart de poursuivre : “confrontée à ces éléments (nous avons transmis en toute transparence à l’Élysée le QR Code du président), l’équipe d’Emmanuel Macron nous a informés que l’erreur provenait de la télétransmission à l’Assurance-maladie de la vaccination du président. Celle-ci n’aurait été réalisée que le 13 juillet, ce qui expliquerait que cette date figure sur le passe sanitaire de M. Macron.”

Et d’ajouter : “pourquoi les données concernant Emmanuel Macron n’auraient-elles été transmises que le 13 juillet, soit six semaines après la date de vaccination officielle ? L’Élysée ne répond pas à cette question qui se pose d’autant plus que les données de Brigitte Macron, elles, font bien mention d’une vaccination le 31 mai. Est-ce à dire que les données de Mme Macron auraient été transmises dès le 31 mai mais pas celles de son mari ? Pas de réponse non plus.”

Rappelons que la vaccination d’Emmanuel Macron, contrairement à celle d’Olivier Véran ou de Jean Castex, n’a jamais été filmée.