Scandale aux USA : les salariés non vaccinés de Delta Airlines obligés de payer 200 dollars par mois à l’entreprise

Les salariés non vaccinés de la compagnie aérienne, Delta Airlines, ont été notifiés via un communiqué qu’ils verseront chaque mois à l’entreprise 200 dollars afin de couvrir les frais liés à l’assurance-maladie

Les ennuis viennent de commencer pour les salariés non vaccinés. Alors que jusqu’ici, plusieurs entreprises américaines avaient obtenu l’autorisation d’imposer la vaccination obligatoire à leurs employés, désormais, ces derniers, s’ils ne sont pas vaccinés, serviront à porter les lourdes charges d’assurance-maladie de leur boîte.

C’est en tout cas ce qui se passe au pays de l’Oncle Sam. En effet, d’après plusieurs sources fiables dont CNBC, la compagnie aérienne Delta Airlines a émis un communiqué à ses salariés, les notifiant que s’ils ne se font pas vacciner, ils devront s’attendre à payer 200 dollars par mois à l’entreprise afin que celle-ci puisse couvrir les charges liées à l’assurance-maladie. Selon les informations que notre média a obtenues de CNBC, les salariés ont été notifiés par Ed Bastian, PDG du groupe.

“Une mesure qui entrera en vigueur dès le 1er novembre”

Dans le mail consulté par le média, le PDG expose la situation en ces termes : “la charge moyenne des hospitalisations liée au Covid a coûté à Delta 50 000 dollars par personne. Cette surcharge est nécessaire pour faire face au risque financier que le refus de se faire vacciner ferait encourir à notre compagnie”. La mesure entrera en vigueur dès le 1er novembre.

L’information a été relayée par d’autres sources dont ABC Action News. En effet, d’après ce média, les employés non vaccinés devront faire face à des mesures sanitaires très strictes, comme par exemple, porter un masque. Mais, pas que! A compter du 12 septembre, tout salarié non vacciné est soumis à des tests Covid chaque semaine et tout salarié non vacciné atteint de Covid doit obligatoirement s’isoler chez lui.

Et ce n’est pas tout. A partir du 30 septembre, seuls les salariés vaccinés auront droit à une protection Covid prévue par les autorités fédérales ou locales pour venir en aide aux employés atteints de Covid.