Scandale Covid : les scientifiques crachent le morceau et exigent la création immédiate d’un vaccin universel

Plus d’un an après le début de la campagne de vaccination un peu partout dans le monde, les scientifiques avouent que les vaccins ne sont pas efficaces pour lutter contre le Covid (même s’ils réduisent le risque d’hospitalisation). Pour beaucoup d’entre eux, il faut urgemment mettre en circulation un vaccin universel pour le monde entier 

Le monde se dirige lentement mais sûrement vers un vaccin universel. L’annonce avait été faite il y a plus de deux mois par Albert Bourla, PDG de Pfizer. Deux mois plus tard, les scientifiques occidentaux expriment l’urgence de mettre ce vaccin en circulation afin de lutter contre le Covid-19.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ces derniers jours de plusieurs sources fiables. En effet, d’après les informations de la presse universitaire PublicHealth.Columbia.edu, les scientifiques de l’université de Columbia jugent urgente la création d’un vaccin universel pour lutter contre toutes les infections SARS-CoV-2 et prévenir les maladies sévères.

Les scientifiques américains se disent favorables à la création d’un vaccin universel après avoir constaté que les variants actuels échappent aux vaccins utilisés jusqu’ici pour lutter contre le Coronavirus. Et ils ne sont pas les seuls à avoir fait ce constat. Car, ces derniers jours, le média britannique The Independent nous a également appris que des scientifiques britanniques y sont favorables et jugent sa mise en circulation “hautement nécessaire”.

Sur les réseaux sociaux, certains voient cela comme un aveu d’échec de la part des mêmes scientifiques qui, il y a un an, défendaient bec et ongles sur tous les plateaux télé que le vaccin était la seule arme efficace pour enrayer la pandémie et garantir un retour à une vie normale.