Scandale en France : d’après Le Monde, le cabinet Capgemini a touché 1,1 milliard d’euros de l’Etat en 5 ans

D’après une enquête menée par Le Monde, le cabinet de conseil Capgemini a touché au moins 1,1 milliard d’euros en 5 ans dans des missions que l’Etat lui a confiées

Un nouveau scandale en pleine tourmente politique? Allez savoir! En tout cas, au moment où Emmanuel Macron tente de trouver, à tout prix, une majorité présidentielle pour pouvoir mener ses réformes dans la plus grande tranquillité, une enquête du journal Le Monde (consultée par Lecourrier-du-soir.com) risque de tout gâcher.

En effet, d’après cette source, l’Etat français a confié au moins 1,1 milliard d’euros de mission au cabinet Capgemini en 5 ans. “Au total, plus de 250 contrats publics lui ont été octroyés par l’Etat et ses opérateurs depuis 2017, pour un coût total d’au moins 1,1 milliard d’euros, selon les calculs du Monde basés sur les données publiques disponibles“, révèle Le Monde

Preuve à l’appui, le média français présente dans son enquête les différentes missions attribuées au cabinet Capgemini depuis 2017. Ainsi, on y apprend qu’une mission d’urbanisation du système information a été accomplie en juin 2022 pour un montant de 2 500 000 euros. En mai 2022, une mission sur les applications informatiques du domaine pénal a été facturée à 60 000 000 d’euros. Et la liste n’est pas exhaustive.

Dans son enquête rendue publique ce 02 juillet, Le Monde parle de missions qui se déroulent dans l’ombre. Le média français fait une révélation de taille concernant une mission que la direction des douanes avait confiée à Capgemini pour une somme assez importante.

“La direction des douanes avait en effet déjà sollicité Capgemini en 2019, pour se préparer au Brexit. Facturée près de 4,5 millions d’euros, cette mission portait non seulement sur le système informatique de contrôle des camions, mais aussi sur l’organisation du travail des douaniers après le retour de la frontière franco-britannique”, renseigne Le Monde.

Cette révélation qui intervient moins de trois mois après celle concernant le cabinet américain McKinsey risque de coûter très cher à l’Exécutif. En effet, d’après un rapport publié par le Sénat français, McKinsey a touché plusieurs milliers d’euros dans des missions que le gouvernement lui a confiées.

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé en Médias Internationaux à Paris, en Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et en Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Il est aussi auteur du livre : "Covid-19 ; le monde d'après sera une dictature". Contact : cheikhdieng05@gmail.com