Scandale en Israël : l’Etat interdit aux refugiés ukrainiens non-Juifs de demander la nationalité israélienne

Une décision qui dérange. Alors que le conflit en Ukraine fait la une des médias du monde entier, l’élan de solidarité pour accueillir les réfugiés ukrainiens bat son plein. Que ce soit en Europe, en Amérique du Nord ou au Moyen-Orient, les autorités politiques s’activent d’arrache-pied pour sauver des populations en détresse ciblées par des frappes militaires.

C’est dans ce que contexte précis que l’Etat d’Israël qui entretient de très bonnes relations avec l’Ukraine a décidé de venir en aide aux populations de ce pays à qui il offrira la nationalité israélienne. Mais, derrière cette proposition très alléchante qui fait rêver des centaines, voir des milliers d’Ukrainiens, se cache une condition qui a provoqué un véritable malaise.

En effet, d’après le média israélien Times Of Israel, la ministre israélien de l’Intérieur, Ayelet Shaked, s’est engagée à assouplir les démarches pour l’obtention de la nationalité israélienne pour les familles ukrainiennes qui seront accueillies par l’Etat d’Israël. Mais, ce précieux sésame ne leur sera accordé que s’ils sont Juifs.

D’après la source, à l’annonce de cette nouvelle, les députés et avocats israéliens originaires de l’Union Soviétique ont fait part de leur indignation. D’ailleurs, réagissant à cette information confirmée par la presse, Gilad Kariv, député israélien et chef du Comité en charge de la Constitution, du Droit et de la Justice, n’en revient pas.

“C’est la première fois que j’ai connaissance d’une différenciation entre les personnes juives et non-juives qui sont éligibles en vertu de Loi du Retour. Les gens qui éligibles au retour sont tous dans le même bateau”, a-t-il déclaré. En Israël, des personnalités politiques de premier plan se mobilisent depuis quelques heures demandant à la ministre de revoir cette politique.

D’après les dernières informations qui nous proviennent d’Israël, des réfugiés ukrainiens venus chercher une vie meilleure en Israël ont été déportés par le gouvernement israélien. Une décision qui exaspère Yevgen Korniychuk, ambassadeur d’Israël en Ukraine. Le diplomate n’a pas manqué de dénoncer ces expulsions.

“Nous croyons que vous vous souvenez de la Seconde Guerre Mondiale lorsque les Ukrainiens sauvaient les Juifs durant l’Holocauste. L’Ukraine occupe la 4ème place avec 4 000 citoyens considérés comme des Juifs des Nations. Puisque nous avons sauvé des Juifs en ces temps durs, nous vous demandons d’aider des Ukrainiens à surmonter cette tragédie”, a-t-il rappelé.