Scandale : la bouteille de Whisky de 5 800 dollars que le Japon avait offerte aux USA disparaît mystérieusement

Le Département d’Etat américain vient d’ouvrir une enquête pour retrouver une bouteille de Whisky d’une valeur de 5 800 dollars offerte à Mike Pompeo, ex secrétaire d’Etat américain en 2019. Le cadeau a mystérieusement disparu

Une disparition mystérieuse qui intrigue plus d’un. Aux Etats-Unis, l’administration Trump n’est plus aux manettes, cependant, elle ne cesse de faire la une des médias depuis son départ. Et pour cause! Cette fois-ci, c’est un précieux sésame offert à Mike Pompeo, ex secrétaire d’Etat américain sous Trump qui a disparu. Le montant du cadeau est tout simplement hallucinant.

En effet, plusieurs médias, dont The Hill, ont relayé ces dernières heures la disparition d’une bouteille de Whisky d’un montant de 5 800 dollars que le Japon avait offerte à l’ex chef de la diplomatie américaine. Sauf que le cadeau reçu par le gouvernement américain à la date du 24 juin 2019 est introuvable.

L’affaire suscite déjà une vive polémique et l’ex secrétaire d’Etat, Mike Pompeo, s’est prononcé sur ce sujet par le truchement de son avocat, William Burck, lequel a fait savoir que son client n’avait aucune idée qu’un tel cadeau lui avait été offert et n’avait non plus aucune idée d’une quelconque enquête du Département d’Etat concernant ce sujet.

“Si la bouteille est vendue, Pompeo risque gros”

D’après The Seattle Times qui en sait un peu plus sur cette affaire, le jour où la précieuse bouteille de Whisky a été offerte au gouvernement américain, Mike Pompeo était en tournée en Arabie Saoudite. En tout cas, si jamais il se trouve que le cadeau a été vendu, l’ancien secrétaire d’Etat risque gros.

En effet, aux Etats-Unis, les autorités américaines peuvent garder les cadeaux qui leur sont offerts à condition que leur valeur ne dépasse pas les 390 dollars. Au-delà d’une telle somme, les autorités doivent payer de leur propre poche pour se l’approprier. Le média The Seattle Times nous a également appris que la Constitution américaine juge illégal toute réception d’un cadeau en provenance d’un pays étranger.

Une enquête est ouverte par le Département d’Etat.