Scandale : l’ex ministre de l’Intérieur, Hortefeux et le journaliste Alain Duhamel ont déjeuné au resto clandestin

0
285

Brice Hortefeux, ancien ministre de l’Intérieur de la France et le journaliste, Alain Duhamel, ont déjeuné le 30 mars dernier dans un appartement reconverti en restaurant clandestin cité dans le reportage de M6, d’après Mediapart.

Les français avaient réclamé les noms et les noms commencent à tomber. En effet, depuis une semaine, une véritable frénésie médiatique est notée en France à la suite de la révélation par la chaîne M6 de l’existence de dîners clandestins auxquels ont pris part des ministres.

Depuis une semaine, l’affaire qui secoue l’Exécutif suscite une vive réaction d’autant plus que le nom de Gabriel Attal, actuel porte-parole du gouvernement, a été cité par Jean-Pierre Chalençon, même si jusqu’ici rien ne confirme que Attal s’est rendu dans ces lieux. Il dit avoir appris la nouvelle sur les réseaux sociaux comme tous les Français.

Moins d’une semaine plus tard, les noms des participants commencent à apparaître. En effet, parmi les personnalités s’étant rendues à ce lieu, figurent Brice Hortefeux, ancien ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy et le journaliste de la chaîne BFMTV, Alain Duhamel. C’est du moins la révélation faite par Mediapart.

D’après Mediapart, Brice Hortefeux a reconnu les faits. L’ancien ministre dit avoir déjeuné avec Alain Duhamel dans un cadre professionnel situé dans le 8ème arrondissement de Paris qui se trouve être le lieu mentionné dans le reportage de M6. Hortefeux tient toutefois à préciser qu’il n’a jamais eu l’intention d’enfreindre la loi en se rendant dans un restaurant clandestin.

Cependant, comme l’explique le média La Voix du Nord, “une connaissance de l’ancien ministre lui aurait alors conseillé de se rendre dans l’appartement évoqué précédemment, lui assurant que c’était tout à fait légal”. “Cette personne me dit : “Il y a beaucoup de monde qui passe, des entreprises, des élus…” Quand vous savez cela, vous vous dites que vous êtes dans les clous », estime Brice Hortefeux à Mediapart.

A la révélation de cette affaire, l’ex ministre fait part de son profond malaise. “Évidemment, vous imaginez ma tête… Cela vous tombe dessus comme un coup de massue. Je ne savais rien et, honnêtement, c’est très pénible. Je ne le vis pas très bien, je me suis excusé auprès d’Alain Duhamel, j’étais très gêné vis-à-vis de lui », dit-il à Mediapart.

Pareil pour Alain Duhamel qui, lui aussi, n’arrive toujours pas à digérer sa présence dans ce lieu. Il estime d’ailleurs avoir été piégé. “Je croyais que ce serait soit chez lui, soit chez un de ses amis, et puis je suis monté dans ce truc-là. (…) Et puis je me suis aperçu qu’il y avait des gens qui déjeunaient. On m’a emmené tout de suite dans une petite salle à manger au fond, où nous étions trois”, témoigne le journaliste. Et d’ajouter : “J’étais tellement troublé qu’en sortant, je me suis trompé de Uber “.

 Ce samedi, les réactions ont été nombreuses après que Mediapart a révélé les deux noms.