Coopération : le Sénégal signe 10 contrats avec la France et reçoit un prêt de 156 millions de dollars

0
217

Le gouvernement du Sénégal a signé dix contrats avec la France qui lui a prêté 156 millions de dollars pour faire face à de nombreux défis, dont celui de la lutte contre le Coronavirus au moment où le pays compte plus de 7 000 cas et plus de 130 décès liés au virus

Face au Coronavirus, le gouvernement du Sénégal multiplie les négociations avec les partenaires internationaux afin d’amortir le coût d’une crise sanitaire qui a déjà détruit l’économie de plusieurs pays du monde. Pour éviter un tel scénario, le gouvernement de Macky Sall s’est tourné vers la France, partenaire privilégié du Sénégal.

Ainsi, Lecourrier-du-soir.com a appris ce samedi 4 juillet que le gouvernement sénégalais a signé 10 contrats avec l’ancienne puissance coloniale qui a fini par accorder au Sénégal un prêt estimé à 156 millions de dollars. C’est l’information qui a été donnée par Econfinagency.com.

“156 millions pour sauver les petites et les moyennes entreprises”

Toujours selon la même source, les contrats ont été passés avec l’Agence Française de Développement (AFD) et concerne plusieurs domaines, notamment la santé, les finances publiques, le développement local, l’éducation, l’eau, l’électricité et le secteur des transports.  Ecoagency.com précise qu’une partie des 156 millions de dollars sera injectée dans les petites et moyennes entreprises et qu’une somme de 86 millions sera consacrée à la lutte contre le Covid-19.

Il faut souligner que ce prêt alloué à l’Etat sénégalais par la France intervient dans un contexte de crise sociale très profonde marquée par l’impact de la pandémie. En effet, ce 2 juin, un mois avant la levée de l’Etat d’urgence, l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) du Sénégal avait fait état de 65% d’entreprises affectées par la crise et avait fait savoir que sur 800 entreprises, 40% avaient mis fin à leurs activités.

Il convient de rappeler qu’en avril dernier, en pleine crise sanitaire, le Sénégal avait sollicité un prêt du Fonds Monétaire International (FMI) d’un montant de 221 millions de dollars, comme il a été rapporté par Lecourrier-du-soir.com le 3 avril. Selon le FMI, cet argent devait permettre à l’Etat sénégalais de pouvoir faire face à la détérioration des conditions économiques du pays ainsi qu’à la propagation du virus.