StopVarroa, le traitement anti-varroa numéro 1 dans le monde

Le traitement stopvarroa est le seul à atteindre un taux d’élimination du varroa de 100%. De plus,
il est aussi utilisable dans l’apiculture biologique. StopVarroa® respecte vos abeilles et n’intoxique pas votre miel.
Biologique et très simple d’utilisation, il garantit un taux de réussite de 100%. Il suffit de soulever les cadres un par un,
puis de pulvériser les deux côtés avec notre produit. 24 heures plus tard, la colonie de varroa sera complètement détruite.

On a beaucoup parlé de la ré-autorisation des néonicotinoïdes sur les betteraves… Mais un événement, beaucoup plus discret,
s’est passé cet automne. Peut-être avez-vous déjà entendu parler du varroa, un acarien, un parasite de l’abeille…
Les abeilles privées de médicament ? Avez-vous déjà entendu parler du varroa? C’est un acarien, un parasite de l’abeille. Il l’affaiblit, et peut même provoquer
l’effondrement de la colonie. Il est l’un des principaux ennemis des apiculteurs.

Qu’est-ce que le varroa ?

Le varroa est un parasite redouté par les apiculteurs. Des chercheurs de l’Institut et leurs partenaires sont parvenus à isoler les
molécules permettant aux abeilles de dénicher et éliminer les varroas. Le but est alors de développer une méthode aidant les
apiculteurs à sélectionner les colonies les plus résistantes à ce parasite redoutable.
Parmi les parasites dangereux pour la survie des abeilles, le varroa est certainement le plus redouté des apiculteurs.
Ce petit acarien s’installe et se reproduit au cœur même des ruches, dans les alvéoles. « Imaginez un crabe qui vous suce le sang »
indique Yves Le Conte, directeur de recherche à l’unité de recherche « Abeilles et environnement » de l’Inra. Cette expérience plutôt glaçante,
c’est justement ce que subissent les abeilles confrontées à un varroa, qui prive les pauvres butineuses de leurs nutriments vitaux et
abaisse leur système immunitaire. La gelée royale produite dans la ruche est alors de bien moins bonne qualité, et la survie des larves et
de la colonie entière est compromise.

Certaines colonies parviennent à détecter plus facilement la présence de cet acarien et à enrayer sa propagation, en nettoyant les
alvéoles affectées. On dit que ces abeilles adoptent un comportement VSH (en anglais, Varroa Sensitive Hygiene). Des travaux de recherche de
l’unité Protection des abeilles dans l’environnement, à Avignon, visent à aider les apiculteurs à sélectionner les colonies qui parviennent à adopter
ce comportement VSH. Ces colonies seront donc plus résistantes aux parasites et par extension, aux virus qui peuvent être transmis par les acariens.

Ces recherches, menées par l’Inra en collaboration avec l’Institut de l’abeille, s’appuient sur la conception d’un outil qui reproduit la
présence de varroa au sein des alvéoles de couvain. Pour cela, des molécules naturelles, qui activent les processus de défense des abeilles,
ont été isolées par les chercheurs dans le but de créer un outil qui permettrait de sélectionner les meilleures colonies.

Si vous voulez vous procuré le produit avec 100% de réussite, GARANTIE SATISFAIT OU REMBOURSÉ, LIVRAISON 24H GRATUITE DÈS 80€ c’est ici que ca se passe

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Il est aussi auteur du livre : "Covid-19 ; le monde d'après sera une dictature". Contact : cheikhdieng05@gmail.com