Terrible nouvelle pour Maduro : l’Angleterre confie à Guaido les lingots d’or du Venezuela estimés à 1 milliard de dollars

La Cour Suprême Britannique a tranché ce 20 décembre en confiant la garde des lingots d’or du Venezuela à l’opposant Juan Guaido que la justice britannique considère comme chef d’Etat légitime du pays au détriment de Nicolas Maduro. Les lingots d’or conservés par la Banque d’Angleterre sont estimés à 1 milliard de dollars

Énorme victoire diplomatique pour Juan Guaido, le redoutable opposant du régime de Nicolas Maduro. Après avoir perdu, en octobre 2020, le contrôle des lingots d’or du Venezuela estimés à 1 milliard de dollars, le chouchou de l’Occident vient d’avoir gain de cause à la suite du verdict de la Cour Suprême anglaise rendu ce 20 décembre.

C’est du moins l’information obtenue par Lecourrier-du-soir.com auprès de la presse anglaise. Ainsi, d’après The Guardian, la Haute juridiction britannique a finalement tranché en faveur de Juan Guaido reconnu par la Grande-Bretagne comme le chef d’Etat légitime du Venezuela. Le verdict de la Cour Suprême Britannique n’est pas passé inaperçu. Il a suscité une vague de réactions au Venezuela et Juan Guaido n’a pas pu cacher sa grosse joie.

“L’opposition vénézuélienne saute de joie”

Ainsi, dans un message posté sur sa page Twitter officiel, il a réagi en ces termes : “avec cette décision de la Cour Suprême Britannique du Royaume-Uni, j’informe les Vénézuéliens que l’or des réserves internationales restera protégé au niveau de la Banque d’Angleterre. La dictature ne pourra pas le piller tel qu’elle l’a fait avec les fonds publics, ce qui a provoqué cette crise humanitaire”.

Et Guaido n’a pas été le seul à crier victoire. A l’annonce de la nouvelle, une autre opposante au régime, Maria Teresa Belandria, qui s’auto-proclame ambassadrice de la République vénézuélienne au Brésil, a également fait part de son soulagement. ‘Nous avons remporté une grande victoire pour le Venezuela dans l’affaire des réserves déposées auprès de la Banque d’Angleterre. L’or est sain et sauf”, s’est-elle félicitée.

Rappelons que le bras de fer entre le gouvernement de Nicolas Maduro et la Grande-Bretagne sur fond des réserves d’or du Venezuela a été médiatisé pour la première fois en juillet 2020 lorsque le gouvernement vénézuélien avait été débouté par la justice anglaise qui justifiait cette décision par le fait que Maduro n’est plus le président légitime du Venezuela.

Rendant sa décision, le juge Nigel Teare, de la Cour Suprême britannique, avait déclaré : “le gouvernement de sa Majesté reconnaît M. Juan Guaido (opposant vénézuélien) en tant que président intérimaire du Venezuela et ne reconnaît pas M. Maduro. (…) Le gouvernement reconnaît donc, sans équivoque, M. Guaido en tant que président du Venezuela”.

“Une victoire de taille pour Guaido. Mais, pour combien de temps?”

Début octobre 2020, revirement de situation! Le gouvernement de Nicolas Maduro, qui avait fait appel de la décision de la justice britannique, obtient gain de cause car la décision de transmettre l’or britannique à Juan Guadio avait finalement été annulée par le juge Stephen Males qui estime que ce verdict était “ambigu”.

Ce verdict n’avait pas découragé l’opposant Juan Guaido et ses soutiens. Après plusieurs mois d’âpre bataille, ils ont finalement remporté une victoire cruciale dans un contexte économique particulier pour le pays. Reste désormais à savoir si cette victoire sera définitive.