Terrorisme au Sahel : après la France, la Grèce va déployer ses forces spéciales au Mali

0
264

La Grèce prépare le déploiement de ses forces spéciales au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Sahel

Les tensions au Sahel ont fini par faire du Mali le lieu de rencontre de toutes les armées occidentales qui disent lutter contre le terrorisme. Depuis l’intervention militaire française de 2013, de plus en plus de forces militaires sont présentes dans ce pays. Parmi elles, les Etats-Unis qui, à travers l’Africom, cherchent à neutraliser les djihadistes.

Désormais, la présence des forces européennes se multiplient car au-delà de la France et des Etats-Unis, il y aussi la Grèce qui veut déployer une partie de son armée au Mali pour lutter contre le terrorisme qui fragilise le Sahel. C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue du média grec Greek City Times.

En effet, d’après cette source, le Mali recevra très bientôt un déploiement des forces spéciales grecques sur son sol. D’après le média grec, l’annonce de cette décision a été faite par le ministre grec de la Défense, Nikos Panayiotopoulos. La même source ajoute que les forces spéciales grecques qui seront déployées sur place travailleront avec l’armée française.

“Takuba, une force spéciale européenne au chevet des populations du Sahel”

Cette nouvelle ne devrait pas susciter une grosse surprise car mi-novembre dernier, le média Pledge Times avait déjà annoncé le déploiement de troupes européennes pour appuyer les troupes de Barkhane déployées par la France depuis 2013. En effet, d’après ce média, la France qui compte 5 100 troupes au Sahel envisage désormais une réduction drastique de ses soldats et cette décision est justifiée par l’indignation grandissante de la classe politique française après la mort de 50 soldats tués au Sahel depuis 2013.

Pour éviter un enlisement au Sahel, Paris espère ainsi obtenir un renfort de troupes européennes. D’après PledgeTimes, l’Hexagone compte sur Takuba, une force d’élite européenne anti-terroriste dont la mission consistera principalement à appuyer les forces militaires locales. Dans son travail de journalisme d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu apprendre que cette élite anti-terroriste (Takuba) sera déployée sur le terrain très prochainement.