Terrorisme : le Shin Bet, service de renseignement israélien, dit avoir déjoué 450 attentats en 2019

0
70

Shin Bet, service de renseignement israélien, se réjouit d’avoir déjoué 450 attentats terroristes en 2019

En matière de lutte contre le terrorisme, Israël veut s’ériger en gendarme. En effet, à en croire le patron de Shin Bet, service de renseignement israélien, 450 attentats terroristes ont été déjoués sur le territoire israélien, rien que pour l’année 2019 dans une partie du monde où les tensions interreligieuses sont de plus en plus fortes.

« L’année dernière, nous avons déjoué plus de 450 attentats terroristes et nous avons permis à des citoyens israéliens de mener pleinement leur vie quotidienne sans se soucier de se qui se passe en amont », a révélé Nadav Argaman, patron de Shin Bet qui a souligné l’importance de la technologie dans le travail des services de renseignement.

« Nous investissons dans une technologie très avancée »

« La technologie israélienne et l’industrie de la défense sont toujours à nos côtés, aux côtés de nos cœurs. Nous achetons de la technologie israélienne avant d’acheter ailleurs. Nous investissons dans une technologie très avancée », se réjouit-il. L’efficacité des services de renseignement israéliens n’est plus à démontrer car l’année dernière, en 2018, ils avaient déjoué plus de 500 attentats sur le territoire.

Une efficacité saluée par Benjamin Netanyahou, premier ministre israélien. « Vous avez déjoué 500 attentats cette année (2018, ndlr). C’est un chiffre impressionnant. Je veux vous remercier du fond de mon cœur car vous êtes une lumière et que vous combattez (le terrorisme, ndlr) tous les jours avec discrétion, ingéniosité, créativité et un dévouement immense », se félicitait Benjamin Netanyahou dans un discours adressé aux agents de Shin Bet prononcé au siège de l’agence à Tel Aviv.