Ukraine : l’arme russe prévient les mercenaires étrangers : “si on vous capture, vous serez jugés dans nos tribunaux”

L’armée russe prévient les mercenaires étrangers qui seront capturés en Ukraine qu’ils ne seront pas considérés comme prisonniers de guerre

A l’heure où les brigades internationales se constituent pour apporter leur soutien à l’Ukraine, l’armée russe prévient que les combattants étrangers qui seront capturés dans ce pays ne bénéficieront pas du statut de prisonnier de guerre et qu’en conséquence, ils seront tous jugés dans les tribunaux russes.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 03 mars de l’agence de presse russe, Tass. En effet, d’après cette source, la précision a été faite par Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe des forces armées lors d’une conférence de presse.

“Je voudrais faire une déclaration officielle en précisant qu’aucun des mercenaires que l’Occident envoie en Ukraine pour combattre aux côtés du régime nationaliste de Kiev ne peut être considéré comme combattant en accord avec le droit humanitaire international et ne bénéficiera pas de statut de prisonnier de guerre”, a-t-il martelé.

Face à la presse, le porte-parole des Forces Armées russes accuse les mercenaires de mener des actes hostiles à l’encontre des soldats russes à l’aide d’armes fournies par l’Occident. Il a invité tous les mercenaires à revoir leur décision avant de prendre le chemin pour l’Ukraine.

Il faut dire que les propos de Igor Konashenkov sont prononcés au moment où de nombreux citoyens étrangers décident de participer à ce conflit. Certains, à l’instar des Tchétchènes, souhaitent rejoindre les rangs de l’armée russe et d’autres préfèrent mourir pour l’Ukraine.

D’ailleurs, ces derniers jours, il a été révélé dans la presse israélienne que l’ambassade d’Ukraine en Israël a publié sur sa page Facebook officielle un avis de recrutement destiné à enrôler au sein de son armée des mercenaires israéliens. La même publication a été détectée par les autorités sénégalaises sur la page Facebook de l’ambassade de l’Ukraine à Dakar. A en croire la presse sénégalaise, une trentaine de citoyens sénégalais ont déjà manifesté leur volonté d’aller combattre en Ukraine.