Une première dans l’Histoire : un vol spécial appartenant aux pays du Golfe atterrit en Israël

0
443

Un vol spécial en provenant des Emirats Arabes Unis (EAU) a atterri à l’aéroport Ben-Gurion de Tel Aviv en Israël, une première entre deux pays qui n’entretiennent aucune relation diplomatique

Une première dans l’Histoire. Un vol spécial de la compagnie Etihad appartenant aux Emirats Arabes Unis a atterri à l’aéroport Ben-Gurion de Tel Aviv ce mardi 19 mai, provoquant une vive polémique. L’atterrissage du vol en Israël a d’autant fait parler que les Emirats Arabes Unis n’entretiennent aucune relation diplomatique avec l’Etat hébreux.

Dans la presse, on en sait un peu plus sur ce vol spécial. En effet, selon le média qatari, Al-Jazeera, le vol en question transportait des aides médicales destinées aux Palestiniens. Cette information a été confirmée par le média israélien Times of Israel qui cite une haute autorité israélienne.

« Vers une normalisation des liens diplomatiques entre les EAU et Israël ? »

Selon le média israélien, les aides médicales destinées aux Palestiniens proviennent du WFO, programme alimentaire mondial des Nations-Unies. L’Etat d’Israël a uniquement servi de coordinateur, nous apprend-on. Times of Israel ajoute que le vol a atterri à l’aéroport après 21 heures après avoir survolé le ciel irakien, jordanien ou turc. Dans la presse israélienne, on affirme qu’aucun passager ne se trouvait à bord de l’appareil qui contenait 14 tonnes d’aides médicales.

Aussitôt après la révélation de cette information, les autorités israéliennes ont sauté sur l’occasion pour appeler à une normalisation des liens diplomatiques entre Israël et les Emirats Arabes Unis. C’est en tout cas le rêve de Danny Danon, ambassadeur d’Israël auprès de l’Organisation des Nations-Unis.

« Pour la première fois, un avion de la compagnie Etihad a atterri à l’aéroport israélien de Ben-Gurion ! Pourvu que nous voyions des passagers très bientôt. Ayant visité ce pays, je sais que les Emirats Arabes Unis, c’est un endroit fascinant et j’espère que nous allons continuer à améliorer les relations entre nos pays », s’est-il félicité dans un message posté sur son compte Twitter officiel.

« Le Guide suprême iranien est en colère »

Cependant, cette nouvelle semble déranger des dignitaires du monde islamique, notamment le Guide suprême iranien, Ali Khamenei, qui a ouvertement parlé de « trahison ». « Aujourd’hui, des pays du Golfe ont commis la plus grande trahison contre leur propre histoire et l’histoire du monde arabe. Ils ont trahi la Palestine en soutenant Israël. Les nations de ces Etats tolèreront-elles la trahison de ces dirigeants ? », s’interroge-t-il.

Rappelons que cette information tombe dix jours après la révélation faite par le média israélien Jerusalem Post et relayé par Lecourrier-du-soir.com à la date du 10 mai selon laquelle trois pays du Golfe, dont le Bahreïn, étaient en train de profiter de la crise pour nouer des relations diplomatiques avec Israël. Il convient aussi de rappeler qu’à la fin du mois de janvier 2020, Israël avait autorisé ses citoyens à se rendre en Arabie Saoudite, une première depuis l’indépendance d’Israël obtenue en 1948.