USA : le Sénat déclenche un projet de loi pour normaliser la diplomatie israélienne et le monde arabe

0
836

Deux sénateurs américains viennent d’annoncer un projet de loi visant à normaliser les relations diplomatiques entre Israël et le Monde Arabe

Une normalisation des relations diplomatiques entre Israël et les nations arabes semble chimérique pour certains. Pourtant, la réalisation d’un tel scénario ne serait pas impossible. On pourrait même avancer l’hypothèse qu’il se produise dans un futur très proche malgré les relations conflictuelles entre Israël et quelques pays du monde arabe sur la question palestinienne.

En effet, deux sénateurs américains viennent d’annoncer un projet de loi visant à atteindre un objectif principal au Moyen-Orient : obtenir la normalisation des liens diplomatiques entre l’Etat hébreux et les Nations arabes. Le texte du projet de loi présenté par les Sénateurs Cory Booker et Rob Portman dénonce le sentiment anti-Israël de la part de plusieurs pays du monde arabe et appelle à y rémédier.

Ainsi, réagissant au projet de loi, Portman dira : “je suis fier de rejoindre le projet de loi bi-partisan du sénateur Booker qui soutient notre allié Israël et la politique de longue date des Etats-Unis qui encourage les pays de la Ligue Arabe afin de normaliser leurs relations avec Israël. Les lois qui vont contre la normalisation dans la région continuent de représenter des barrières pour les communautés, les personnes et les ONG qui veulent travailler ensemble”.

Et d’ajouter : “ce projet de loi va décourager ces Etats de la Ligue Arabe qui continuent de maintenir en vigueur des lois contre la normalisation et qui soutiennent des efforts tels que ceux proposés par le Conseil Arabe qui encouragent et défendent l’engagement des communautés israéliennes et arabes”.

“Une normalisation qui précise de plus en plus”

Il convient de souligner que ce projet de loi intervient en pleine période d’épidémie à coronavirus durant laquelle il a été révélé dans la presse que des pays du Golfe ont tendu la main à Israël dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. En effet, le 10 mai, le média israélien Jerusalem Post, en révélant cette information, avait cité trois pays, dont le Bahreïn.

Toujours selon même source, ces trois pays sont entrés en contact avec le centre médical Sheba basé à Tel Hashomer, en Israël, faisant part de leur intérêt dans la gestion de la crise par l’hôpital. Jerusalem Post a aussi cité les déclarations de l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis qui a ouvertement fait savoir que son gouvernement est prêt à travailler avec l’Etat hébreux dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19.

Le média israélien avait également cité les propos du Rabbin Marc Schneider qui confirme cette volonté des pays du Golfe de se rapprocher d’Israël. « J’ai entendu des dirigeants du Golfe dire plusieurs fois : ‘avec nos ressources, notre richesse et l’innovation israélienne, nous pouvons créer un vaccin et un remède’. Ils peuvent profiter de cette pandémie comme opportunité pour coopérer entre eux-mêmes et Israël », a révélé le Rabbin.

Pour lire le projet de loi, cliquez ici : Projet de Loi