Vaccin Covid-19 : Israël versera 237,5 millions de dollars à Pfizer pour obtenir 8 millions de doses

0
174

Le gouvernement israélien versera 237,5 millions de dollars au laboratoire américain, Pfizer, qui lui fournira en retour 8 millions de doses de vaccins

La course au vaccin a bien démarré et aucun Etat riche ne voudrait rester derrière. Depuis l’annonce du vaccin Pfizer dont l’efficacité est garantie à 90%, les Etats cassent leurs tirelires pour sauver des millions de vies. Et les sommes colossales déboursées jusqu’ici ne passent pas inaperçues.

Ainsi, après un contrat entre les Etats-Unis et Pfizer qui s’élève à 1,95 milliard de dollars du et destiné à inoculer 50 millions d’Américains et après une commande passée entre l’Union Européenne et le laboratoire américain qui s’élève à 300 millions de dollars, c’est au tour de l’Etat d’Israël de passer à la caisse. Et là également, le montant est faramineux.

En effet, d’après le média américain, JewishPress, le gouvernement de Benjamin Netanyahou débloquera plus de 237,5 millions de dollars pour s’arracher le vaccin de Pfizer. D’après la même source, le gouvernement israélien recevra ainsi 8 millions de doses de vaccins.

“La dose sera plus chère en Israël qu’en Europe et aux Etats-Unis”

Le média révèle les termes de l’accord. Ainsi, selon JewishPress, le laboratoire américain recevra de l’Etat d’Israël une avance de 35 millions de dollars dès la semaine prochaine et les 202 millions de dollars qui restent seront versés à Pfizer dès janvier. Il y a tout de même un détail très important à souligner : la dose de vaccin, qui coûtera 56 dollars en Israël, sera plus chère qu’en Europe et aux Etats-Unis.

Le contrat signé avec le laboratoire américain suscite déjà l’enthousiasme des autorités israéliennes, en premier lieu le premier ministre, Benjamin Netanyahou qui, réagissant à ce contrat face à la presse, dira : “c’est un très bon contrat. Le prix par dose est environ un millième des dépenses globales que nous avons faites jusqu’ici. Ceci est un très bon contrat pour votre santé et pour votre vie, à vous citoyens d’Israël”.