Vaccination obligatoire : en Espagne, les personnes qui refusent le vaccin anti-Covid seront fichées par l’Etat

0
1841

Le gouvernement espagnol inscrira dans un fichier les données personnelles de tous les citoyens qui refuseront le vaccin anti-Covid

A deux semaines d’une campagne de vaccination nationale, le gouvernement socialiste espagnol ne rigole plus avec les anti-vaccins. Si jusqu’ici, il a adopté un ton plutôt diplomatique pour tenter de convaincre les indécis, la lune de miel semble avoir pris fin. Désormais, celles et ceux qui refusent de se faire vaccinner verront leurs données personnelles dans un fichier géré par l’Etat.

C’est du moins l’information qui nous est parvenue du média espagnol Voxpopuli.com. En effet, d’après cette source, le ministère de la Santé va collecter les données personnelles des anti-vaccins. Le média soulève toutefois la question de la légalité d’une telle opération de la part du gouvernement espagnol.

Cependant, cette question semble être résolue par un comité bioéthique qui conseille le ministre de la Santé, Salvador Illa. En effet, d’après les conclusions de ce comité, cette collecte d’informations personnelles des anti-vaccins a une base juridique. Le comité indique qu’une loi (41/2002) allant dans ce sens avait été approuvée par le Parti Populaire, parti de droite espagnol.

Le comité bioéthique reconnaît qu’en vertu de cette loi, tout patient a le droit de refuser un traitement clinique. Néanmoins, les experts qui conseillent le ministre de la santé exigent des patients qui refusent un traitement qu’ils le notifient clairement aux autorités sanitaires par écrit afin d’éviter d’éventuelles poursuites judiciaires.

“L’hypothèse d’une vaccination obligatoire n’est pas exclue”

Ainsi, toutes les personnes refusant de se faire vacciner verront leurs données personnelles dans un fichier géré par le gouvernement espagnol. Surpris, le média Voxpopuli.com, en se basant sur des sources émanant des autorités de santé publique, évoque une situation exceptionnelle étant donné qu’aucun fichier n’avait jusqu’ici été créé pour les personnes qui refusent d’autres vaccins.

Le média souligne l’hypothèse d’une vaccination obligatoire dans toute l’Espagne. D’ailleurs, il évoque une loi dite Loi Générale de Santé Publique qui octroierait au Ministère de la Santé les prérogatives afin de rendre le vaccin obligatoire en période de pandémie.