Viens ! un roman érotico-romantique de Serge Marignan

Viens ! est un roman érotico-romantique, écrit par Serge Marignan. La présentation de l’écrivain accompagnée de sa photo se trouve au dos du livre. La couverture représente une photo en noir et blanc d’un couple jeune et amoureux. La femme est visible, on distingue la silhouette masculine, sans plus de détails. C’est spécial, d’avoir choisi une pareille couverture, pour un roman qui se place du côté de l’homme ! Vous allez découvrir le parcours de l’auteur, comptable de formation a toujours aimé écrire.

Le synopsis ultra-complet pose les éléments basiques de ce livre : une romance qui se poursuit dans le temps d’une manière plutôt inattendue. L’amour qui unit Michèle à Julien fait partie de ces feux qui brûlent encore, les cendres peuvent repartir à tout instant, mais la chaleur ne s’éteint jamais. Une bien belle manière de décrire cette passion, qui n’a duré que 4 ans. En matière de passion, il n’est pas rare de découvrir des scènes dans des films ou des livres (y compris dans des paroles de chanson), que l’amoureux transi cherche à posséder à tout prix l’objet de ses désirs ! Une forme de désir qui peut rapidement prendre la forme d’une obsession malsaine et maladive. Ici, Serge Marignan parvient à éviter cet écueil, car si le personnage de Julien est déterminé à reconquérir Michèle, bien des années après la rupture, ses actions restent passives. C’est-à-dire qu’on n’assiste pas à des situations dangereuses, où Julien chercherait à violenter, à retenir à tout prix Michèle, pour l’écarter de ses proches, comme le font les prédateurs. Plusieurs fois, Julien déclare que c’est elle qui mène la danse : elle qui le « manipule ». Une relation très fusionnelle, certes, mais qui a le mérite d’être relativement équilibrée, au regarde de l’époque abordée et de l’âge de l’auteur, derrière cette histoire rocambolesque.

Vous risquez d’adorer les nombreuses références artistiques qui parsèment l’ouvrage. Leur présence est toujours très pertinente et donne des indices au lecteur, quant à la manière idéale d’aborder la relation entre Julien et Michèle mais également le livre directement. Cette frontière est floue, entre le monde réel, c’est-à-dire le livre Viens ! édité aux Éditions du Lys Bleu et le monde du récit : les actions et les évènements décrits. Est-on en train de découvrir une fiction très réaliste ou bien un journal intime, brut, que l’on a fait passer pour une fiction ? Une chose est certaine, le nom de Julien n’est pas celui de son créateur, Serge. Mais changer un nom, c’est facile ! Il est indéniable que les témoignages et les portraits dressés au fil des pages, surtout concernant les descriptions de l’Hérault et l’époque des années 70 sont truffés de détails qui ne dépendent pas du fruit du hasard. Ainsi, vous découvrirez des paroles de chanson, des noms de groupes résolument rock, qui se marient parfaitement à la mentalité de Julien et Michèle. Un amour débridé, une passion où le sexe prend une place prépondérante. Les adolescents cherchent à assouvir leurs désirs n’importe où et n’importe quand. Tout cela est abordé sous un angle majoritairement tendre et humoristique, c’est l’espièglerie de la jeunesse qui s’exprime au travers de ces deux personnages.

On peut vite se demander si d’autres personnages vont tenir ou remplir un rôle intéressant, au sein de ce roman d’amour. Comme pour la plupart des romances, « les autres » n’ont pas vraiment de substance, pour mieux se concentrer sur le duo. Mettre la lumière sur Julien et Michèle est un choix : on les imagine dans une bulle, séparée des autres. C’est souvent ainsi qu’on s’imagine les relations amoureuses et passionnées : on se sent différents des autres, on croit aimer d’un amour impossible à égaler, on se sent comme le Don Juan de Molière un cœur « à aimer toute la Terre »… Cette sensation est parfaitement retranscrite dans ce livre. Oui, Julien se croit unique, oui, notre personnage principal pourrait se brûler les ailes ! Évidemment, rien ne sera révélé dans cet avis.

Un des passages forts du livre sont les retrouvailles en 1993. 18 ans après leur rupture, les deux amants se retrouvent alors qu’ils font tous les deux leurs courses. Rangés chacun de leur côté dans leur petite vie douillette et familiale, le temps semble se figer ! L’attitude du Julien plus âgé ne fait pas un doute : il a peut-être vieilli, mais il est resté éternel adolescent. Cela se voit, grâce à la façon dont il décrit ses retrouvailles avec Michèle. Elle semble bien plus sage et intelligente que lui, qui cède à ses émotions, malgré une volonté de les dissimuler en premier lieu…

Au cours du roman, on se délecte des situations typiques que vivent les adolescents, peu importe la décennie dans laquelle ils ont grandi. Viens ! est une invitation au voyage romantique, dans lequel vous allez vous transporter, d’année en année aux côtés de Michèle et Julien, surtout Julien. Rapidement, la lecture devient très addictive. Les scènes se suivent et si certaines se ressemblent, c’est pour mieux décrire la relation symbiotique entre Julien et Michèle, jusqu’au jour où la relation gangrenée par la jalousie et les doutes se « casse la figure ».

La lecture de ce livre est organisée de manière à ne pas nous perdre, nous lecteur, dans un océan d’informations. Par exemple, les citations, le prologue et les différentes parties ont pour bien de bien structurer le tout. Le résultat fonctionne, tandis que nous parvenons distinctement à identifier chaque époque et chaque dimension de l’histoire contée. D’un autre côté, les descriptions des lieux comme les Cévennes, le voyage à Londres et les sorties à la « baignade » sont excellentes. Il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit du premier roman publié par Serge Marignan, il faut donc faire preuve de bienveillance, surtout face à un contenu aussi brut et sincère. On comprend très vite que l’écrivain se met à nu et évoque des sujets qui le font vibrer. Cet enthousiasme affiché et assumé nous attendit d’autant plus. Viens ! est un roman qui se lit d’une traite, du début à la fin. On ne peut pas se faire un avis sans le chapitre final, qui est la clef de voûte de toute l’œuvre. Cette histoire crédible présente deux personnages qui ont du caractère et qu’on imagine très bien dans la vie réelle, ils nous touchent par leurs erreurs et leur attachement mutuel. Plus qu’une histoire individuelle, la relation entre Julien et Michèle fait rêver tous ceux qui sont tombés amoureux dans leur jeunesse et ont gardé l’image de leur premier émoi, bien gravé dans le cœur. On se doute bien qu’avec le temps qui est passé, l’auteur a romantisé et idéalisé les années 70. Le temps qui passe modifie les souvenirs, embellit souvent les éléments fades, c’est un peu le principe de la nostalgie. On lit Viens ! avec patience : il s’agit d’une histoire qu’on ne peut profiter et savourer pleinement qu’une fois, lors de la découverte. Une fois que vous connaissez l’issue de cette histoire, difficile d’en profiter de la même façon que lors de votre première lecture. Beaucoup d’autres romans, du même genre ou d’inspiration totalement différente fonctionnent sur ce principe du « one-shot » : le premier voyage est tout ce qui compte. On recommande Viens ! pour celles et ceux qui souhaitent aborder l’amour du point de vue d’un homme d’un certain âge, qui compte sur son expérience et sa passion des mots. L’écriture fluide mais parfois un peu « lourde » est compréhensible et abordable par toutes les générations, on ne le met pas entre les mains d’un lecteur ou d’une lectrice trop jeune à cause des scènes explicites.

Viens ! / Auteur : Serge Marignan

– Editeur : Le Lys Bleu

ISBN : 1037705297

– Nombre de pages : 200 –

17,60€ Broché

Site de l’auteur : http://www.serge-marignan.fr/

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Contact : cheikhdieng05@gmail.com