Zelensky déclare la guerre à Israël qui refuse de lui livrer des armes contre la Russie

Dans une interview accordée à la chaine française TV5 Monde, Volodymir Zelensky, président de l’Ukraine, s’est ouvertement plaint que l’Etat d’Israël n’ait pas livré des armes à son pays afin de l’aider à faire face à l’invasion russe 

Un refus de livrer des armes qui passe mal. Après s’en être pris à l’Allemagne qui a refusé de livrer des armes lourdes à l’Ukraine, Volodymir Zelensky s’en prend désormais à l’Etat d’Israël et se dit “choqué” de l’absence d’aide militaire de ce pays dans la guerre qui oppose l’Ukraine à la Russie.

C’est en tout cas l’information relayée par plusieurs médias israéliens dont Times Of Israel. En effet, d’après cette source, les propos du président ukrainien ont été tenus vendredi dernier lors d’une interview accordée à la chaîne française TV5 Monde. L’homme fort de Kiev n’a pas caché sa grosse colère.

“Israël ne nous a rien donné. Rien. Zéro. Je comprends qu’ils sont dans une situation difficile avec la Syrie, avec la Russie”, se désole-t-il. L’information a été relayée par le Jerusalem Post. A en croire cette source, le président ukrainien a été très dur envers l’Etat d’Israël.

“Je ne blâme pas les dirigeants. Je souligne les faits : il y avait des discussions On peut voir l’influence de la Russie sur Israël. Je comprends qu’ils aient besoin de protéger leur pays, mais d’après les informations dont je dispose, ils (les dirigeants israéliens, ndlr) continuent d’exporter des armes vers d’autres pays”, a-t-il dénoncé.

Une partie de l’interview a été publiée sur Twitter