700 millions offerts aux enseignants et 325 millions aux policiers : Macron est déjà en campagne pour 2022

Le gouvernement français a annoncé ce 26 mai, par le truchement de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, une enveloppe de 700 millions d’euros pour revaloriser les salaires des enseignants dès 2022. Une preuve de plus qu’Emmanuel Macron est en pleine campagne pour 2022

Après la police, Emmanuel Macron tente de séduire les enseignants à une année d’une élection présidentielle cruciale pour la France. Désormais, en pleine campagne, le président français multiplie les promesses avec l’idée de briser l’élan du Rassemblement National qui a engrangé beaucoup de points sur la question sécuritaire.

En effet, ce mercredi 26 mai, plusieurs médias en France ont annoncé une enveloppe de 700 millions d’euros pour payer les salaires des enseignants en 2022. L’annonce a été faite par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, lors du Grenelle de l’Education qui a réuni les acteurs du secteur.

“En 2022, c’est donc la première annonce que je souhaite faire, le premier engagement que je souhaite prendre devant vous, une enveloppe de 700 millions d’euros sera dédiée aux revalorisations. Il y a 100 millions d’euros qui permettront la montée en puissance des mesures déjà décidées en 2021, 400 millions d’euros pour mettre en œuvre les nouveaux engagements (…)”, a annoncé Blanquer.

La mesure est certes symbolique mais risque de ne pas calmer la grosse colère des syndicats. Et sur les réseaux sociaux, l’indignation a été de taille et beaucoup ont exprimé leur ras-le-bol à travers le hastag #GrenelleDeLaHonte. Il faut dire que cette mesure intervient 7 mois après la décision d’Emmanuel Macron d’augmenter le budget de la police de 325 millions d’euros.

Il convient de faire remarquer que les montants colossaux annoncés par l’Exécutif et concernant deux secteurs clés (Sécurité et Education) sont la preuve qu’Emmanuel Macron est en pleine campagne présidentielle pour 2022. La question à se poser est celle de savoir s’il arrive à convaincre car, en dépit de tous ses effets, les Français gardent encore une mauvaise image de lui.