Absentéisme à l’Assemblée : Aurélien Taché, député LREM, perd 362 euros de son indemnité

0
338

Aurélien Taché, député LREM à l’Assemblée nationale, va perdre 25% de son indemnité parlementaire pour quatre absences non justifiées

Une sanction exemplaire pour un député absentéiste. Aurélien Taché, député LREM, va perdre 25% de son indemnité parlementaire pour absences non justifiées. D’après Le Parisien qui donne l’information, il s’agit de quatre absences hebdomadaires non justifiées au courant du mois d’avril.

Dans la presse, l’affaire a été largement relayée. D’après Huffington Post, l’affaire est d’autant plus embarrassante que le député a été absent lors de la quasi-totalité des séances normalement obligatoires de la commission des affaires sociales, une commission à laquelle il appartient d’ailleurs. Le député s’est alors absenté le 6, 13, 20 et 27 avril

Aurélien Taché, issu de la gauche, était censé justifier ses absences auprès de la présidente de ladite commission, en l’occurrence Brigitte Bourguignon. Ce qui n’a pas été fait et ce qui a conduit Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, a passé aux sanctions contre lui.

« 362 euros »

Le président de l’Assemblée s’est basé sur l’Article 42 du règlement de l’Assemblée qui stipule : « la présence des commissaires aux réunions des commissions est obligatoire. (…) Au-delà de deux absences mensuelles, (…) chaque absence d’un commissaire à une commission convoquée, en session ordinaire, donne lieu à une retenue de 25% sur le montant mensuel de son indemnité de fonction ».

Cette indemnité s’élève à 1 447,98 euros. Aurélien Taché perdra alors 362 euros. Le député LREM a reconnu s’être absenté quatre fois le mois dernier, mais regrette que la décision soit prise sans qu’il ne soit informé. « C’est vrai que j’ai été très occupé le mois dernier. Mais, entre membre de la majorité, j’aurais trouvé normal d’être informé au préalable de cette sanction », déplore-t-il.