Acte 5 des Gilets Jaunes : Benoît Hamon veut des manifestations ce samedi en France

0
339

Benoit Hamon, chef de file du mouvement Generation-s, a été l’invité de Gérard Leclerc sur le plateau de CNews. L’ex candidat du Parti Socialiste à la présidentielle de 2017 s’est prononcé sur plusieurs sujets, notamment l’attentat de Strasbourg et le mouvement des Gilets Jaunes

Sur la question des Fichés S, Benoît Hamon estime qu’il y a beaucoup de polémiques sur ce sujet. « Il y a beaucoup de gens qui font des polémiques sur ces questions-là. Ils font des polémiques parce qu’ils veulent ramasser des points derrière. D’abord, le risque 1 ça n’existe pas. Même les pays les plus surveillés n’échappent pas aux risques terroristes », dit-il.

Et d’ajouter : « (…) la question qui se pose aujourd’hui est : ‘quels sont les droits que l’on juge fondamentaux et que l’on maintienne dans une démocratie pour ne pas basculer dans un régime de type autoritaire comme le souhaitent nos ennemis ? Comment se protège-t-on ? Et jusqu’où accepte-t-on de remettre en cause des libertés fondamentales ? »

« Le droit est constitutionnel à manifester »

Sur CNews, Benoît Hamon s’est prononcé sur la question de savoir si les gilets jaunes peuvent manifester ce samedi. « Oui, pacifiquement. Le droit est constitutionnel à manifester. C’est un droit fondamental que de pouvoir s’exprimer. On ne va l’enlever », a-t-il répondu.

Il est important de souligner que la position de Benoît Hamon contraste avec celle de Jacline Mouraud, une des figures des gilets jaunes qui, ce jeudi, a appelé à sortir de ce mouvement de manière intelligente. « Moi, je pense qu’il est temps de sortir de ce mouvement et il faut agir maintenant de manière intelligente », a-t-elle déclaré sur RTL Matin.