Acte 5 des Gilets Jaunes : Jacline Mouraud veut la fin définitive des manifestations en France

0
29533

Jacline Mouraud, l’une des figures de proue du mouvement Gilets jaunes, a été l’invitée de RTL Matin ce jeudi 13 décembre. Sur le plateau de RTL, Jacline Mouraud a réagi au décès d’un gilet jaune sur un barrage à Avignon. Répondant aux questions d’Yves Calvi, elle a appelé à transformer le mouvement

« Moi, je pense qu’il est grand temps de transformer le mouvement et il faut agir maintenant avec intelligence. Nous, de notre côté, nous continuons le combat en allant rencontrer les groupes parlementaires. Moi, je vais personnellement rencontrer les ministres. (…) C’est comme ça qu’on va continuer. Mais, je pense qu’aujourd’hui il est temps d’arrêter d’être sur les ronds-points. On peut encore agir autrement », a-t-il réagi.

« Il faut agir auprès des gens concernées »

Et d’ajouter non sans humour : « je ne pense pas qu’être au printemps sur les ronds-points à cueillir des marguerites, ça va faire changer la politique du gouvernement. Il faut agir intelligemment et stratégiquement maintenant. La porte est ouverte pour qu’on rencontre les membres du gouvernement, il faut que tout le monde prenne des rendez-vous pour le faire ».

A la question de savoir s’il faut arrêter les manifestations prévues ce samedi à Paris et en province, Jacline Mouraud répond : « de tout façon, moi, les manifestations pour Paris, je n’ai jamais été en accord avec ça. Je ne vois pas comment, en cassant tout sachant quand même que c’est le Français qui va payer les dégâts, si on continue comme ça, ça va nous coûter de plus en plus cher. Donc, il faut agir auprès des personnes concernées ».

« Il faut arrêter ! »

Jacline Mouraud trouve « abject » que des gilets jaunes évoquent la théorie du complot dans l’attentat qui a frappé Strasbourg ce mardi soir. « Comment un gouvernement pourrait fomenter des choses pareilles pour pouvoir arrêter un mouvement ? Mais, enfin, mais, il faut arrêter quoi ! », s’offusque-t-elle.

Jacline Mouraud a dénoncé les menaces qui pèsent sur elle. « Ils ont hacké tous mes comptes Facebook. Je ne peux plus faire aucune vidéo pour parler aux gens qui me soutiennent. (…) Ma seule façon de me faire entendre aujourd’hui, ce sont les allocutions radio comme vous ce matin ou passer à la télé. Que ça leur plaise ou non, je continuerai parce que je me dois de continuer pour toutes ces personnes qui m’écrivent », a-t-elle déclaré.