Acte 6 des Gilets Jaunes : arrêté ce samedi, Eric Drouet sera jugé pour port d’arme illégal

0
1058
Torcy, France on November 10, 2018: Yellow vests gathering on Carrefour's car park in Torcy. Torcy, France le 10 Novembre 2018: Rassemblement de gilets jaunes sur le parking du Carrefour de Torcy. En presence de Eric Drouet, 33 ans, chauffeur routier, de Seine et Marne. "C'est une rŽunion pour informer les gens, il y a des plus grosses rŽunions un peu partout en France. Ca va tre du jamais vu, le 17 sera une journŽe pas comme les autres."

Le meneur du mouvement des gilets jaunes, Eric Drouet, interpelé ce samedi 22 décembre en pleine manifestation à Paris, sera jugé ultérieurement pour port illégal d’arme

Va-t-on vers une radicalisation du mouvement Gilets Jaunes ? En effet, quelques heures après l’interpellation d’Eric Drouet, une des plus importantes figures du mouvement, l’on apprend dans la presse que ce dernier va bientôt être jugé pour port illégal d’arme. C’est en tout cas ce que nous a appris Libération.

Selon une source judiciaire citée par Libération, le porte-parole du mouvement, très actif sur les réseaux sociaux, sera jugé « pour port d’arme prohibé catégorie D ». Il est accusé d’avoir « participé à un groupement formé en vue de violences et de dégradations ». Après son interpellation, le ministère de l’Intérieur a immédiatement justifié sa décision, accusant ce dernier d’avoir organisé une manifestation déclarée.

« C’est un délit d’organiser une manifestation non déclarée »

« M. Drouet a appelé à cette manifestation, sur les réseaux sociaux, il a donné un certain nombre de lieux de rendez-vous et il était présent sur ces lieux, donc c’est un organisateur, à ce titre-là, c’est un délit d’organiser une manifestation non déclarée », a fait savoir ce samedi soir Laurent Nunez, secrétaire d’Etat à l’Intérieur.

Pour rappel, Eric Drouet a été interpelé ce samedi alors qu’il prenait part à l’Acte VI du mouvement. La vidéo de son interpellation a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, notamment sur YouTube. Eric Drouet avait surtout fait parler de lui en appelant il y a deux semaines à investir l’Elysée.