Aide à la Palestine : le Qatar injectera 360 millions de dollars dans la Bande de Gaza cette année 2021

Des sources proches du gouvernement du Qatar ont révélé ce 30 janvier 2021 que Doha injectera 360 millions de dollars à Gaza en 2021

Face à la situation sanitaire qui a mis les plus grandes puissances économiques du monde à genoux, le Qatar ne veut surtout pas lâcher les palestiniens vivant dans la bande de Gaza. Le richissime pays du Golfe a donc décidé d’y injecter plusieurs millions de dollars cette année.

En effet, d’après le média qatari The Peninsula Qatar, l’Emir du Qatar, Sheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, a décidé de débloquer 360 millions de dollars pour venir en aide aux habitants de Gaza. D’après la même source, les fonds ont été débloqués dès ce mois de janvier.

La même information a été relayée par d’autres médias tels que Arab News, site d’information basé en Arabie Saoudite. A en croire cet organe de presse, les fonds que le Qatar transfère à Gaza ont permis, ces dernières années, de soulager l’économie locale. Ces fonds auraient aussi permis, selon Arab News, d’empêcher les conflits qui ont opposé le Hamas à l’Etat d’Israël.

Il convient de souligner que ce n’est pas la première fois que le Qatar apporte un soutien financier aussi colossal à la population gazaouie. En effet, en 2017, le richissime pays du Golfe avait annoncé avoir débloqué 100 millions de dollars pour reconstruire la bande de Gaza.

“Le Qatar avait débloqué 100 millions de dollars en 2017 pour Gaza”

“Son Altesse, Emir Tamim Ben Hamad Al-Thani, a accepté de débloquer 100 millions de dollars pour la reconstruction de Gaza”, avait révélé Ismaël Hanniyeh, porte-parole du Hamas. D’après Jerusalem Post, l’initiative du Qatar de reconstruire une partie de Gaza est née à la suite de l’opération militaire israélienne en 2014, baptisée « Bordure Protectrice ». Le Qatar, en partenariat avec des Etats du Golfe, avait dépêché des représentants pour superviser les travaux de construction.

Toujours d’après la même source, les 100 millions de dollars devront couvrir les frais de constructions estimés à 25 millions de dollars dont un hôpital à Rafa et de nombreux projets de développement. D’après Jerusalem Post qui cite Ismaïl Haniyeh, l’Emir du Qatar a déjà donné son accord pour le déblocage de 30 millions de dollars, soit un dépôt de 3 mois pour entamer un projet de ligne électrique qui sera alimentée depuis Israël.