Air France prévient les Français : « si nos avions ne sont pas remplis, les prix augmenteront de 50% »

0
2696

Air France n’a plus d’autre choix que d’augmenter les prix des billets d’avions pour faire face à la crise

Face à la crise sanitaire, Air France est confrontée à l’épineuse question de la distanciation sociale au bord de ses appareils. La compagnie aérienne qui vient de recevoir un prêt de 7 milliards de l’Etat va-t-elle respecter cette nouvelle mesure dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 ? La question se pose et Air France est appelée à trouver une réponse.

Cette réponse semble avoir été trouvée car dans une interview accordée à BFMTV ce samedi, Alexandre de Juniac, ex PDG d’Air France, a été très clair. La distanciation sociale dans les lignes de la compagnie aérienne veut dire, selon lui, une augmentation aussi des prix des billets.

« Une hausse de 50% des prix »

« Ce n’est une histoire de rentabilité. Soit l’avion peut voler et on gagne un tout petit peu d’argent sur le vol, parfait ! Soit, il ne peut pas et à ce moment-là, on ne vole pas ou alors on augmente les prix. L’augmentation des prix, ce sera au minimum de 50%. Donc, ce n’est pas rien », a-t-il déclaré.

Il faut rappeler qu’Air France fait face à une profonde crise depuis le début de la pandémie. En effet, la compagnie aérienne française a souligné ce 9 avril dans un communiqué n’avoir transporté que 3,6 millions de passagers en mars, ce qui représente un recul de 56,6% par rapport à mars 2019.

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, Air France a donc décidé de réduire drastiquement ses vols sur les lignes où une liaison permet de se déplacer en moins de 2 heures 30. Dans la presse, on affirme que ces suppressions seront compensées par des aides de l’Etat.