Ambassade des USA en Irak : lieu de rencontre secrète ente le Mossad israélien et Etat Islamique

0
232

Les activités douteuses qui se tiennent au niveau de l’ambassade des Etats-Unis en Irak attirent l’attention des députés et experts irakiens qui affirment, preuve à l’appui, que le lieu est devenu un centre où se rencontrent habituellement agents de Mossad israélien et terroristes appartenant à Daesh (Etat Islamique)

Les Etats-Unis soutiennent-ils le groupe Etat Islamique ? C’est en tout cas ce qu’affirme Hassan Salem, député irakien, selon qui les USA et Israël mènent des activités douteuses au sein de l’ambassade américaine basée en Irak. Après avoir accusé les Etats-Unis de s’immiscer dans la politique irakienne, il les accuse ouvertement d’avoir mis son ambassade à la disposition des agents du Mossad israélien et des terroristes appartenant à l’Etat Islamique.

Pour le député, il est urgent que l’ambassade soit fermée sans délai. « La violation de la loi par l’ambassade américaine et le fait qu’elle oublie ses engagements en matière de droit international font qu’on ne peut pas appelé cet endroit ambassade et que donc sa fermeture est légalement nécessaire », dit-il.

« Les Etats-Unis accusés de fournir du soutien à Daesh »

Parlant des relations entre le chef de l’Etat Islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi et les Etats-Unis, Hassan Salem dira : « Al-Baghdadi utilise le désert d’Anbar comme lieu de refuge pendant que les Etats-Unis lui apportent tous les soutiens depuis la base militaire Ain Al-Assad située dans la province d’Anbar ».

Ces mêmes accusations sont soutenues par Abbas Al-Ardawi, expert en sécurité. Ce dernier avait aussi noté que l’ambassade américaine de Baghdad menait des opérations douteuses et est devenue, selon lui, une grande salle d’opérations pour orchestrer des complots et des opérations en Irak et dans la région sous la supervision des agents de renseignement israéliens.

Un troisième témoin abonde dans le même sens. En effet, Hafez al-Basharah, expert irakien, avait déjà fait savoir il y a quelques semaines que des agents israéliens et des terroristes de Daesh étaient bien présents dans des bases américaines en Irak. Selon l’expert, cela explique le fait que les Etats-Unis refusent catégoriquement que les autorités irakiens puissent avoir accès à leurs bases en Irak.

« Les Etats-Unis ont transféré Daesh en Afghanistan »

Rappelons que la thèse selon laquelle le groupe Etat Islamique est une fabrication des Etats-Unis et de pays du Golfe a toujours été défendue par les autorités iraniennes. En février 2017, Hossein Dahqan, ministre iranien de la défense, accusait ouvertement l’Arabie Saoudite d’avoir participé à la création de l’Etat Islamique.

En février 2018, le gouvernement iranien ira plus loin, accusant les Etats-Unis d’avoir transféré Daesh en Afghanistan. A cette date, Jawad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, avait dévoilé la stratégie américaine qui selon lui consiste à déplacer le groupe un peu partout au Moyen-Orient où il perd de nombreux territoires.