Assassinat du président haïtien : les Etats-Unis reconnaissent avoir formé 7 des assassins

Le Pentagone a reconnu avoir formé 7 des Colombiens qui ont participé à l’assassinat de Jovenel Moïse, ex président d’Haïti tué dans sa résidence privée le 7 juillet dernier 

Les Etats-Unis ont-ils commandité l’assassinat de Jovenel Moïse, ex président d’Haïti, assassiné ce 7 juillet dans sa résidence? Pour le moment, difficile de répondre par l’affirmative au moment où les enquêtes se poursuivent. Néanmoins, tout laisse à croire que le crime a été organisé depuis le Pays de l’Oncle Sam.

En effet, il y a une semaine, Lecourrier-du-soir.com, citant plusieurs sources américaines dont CNN, affirmait qu’il y a des liens très solides entre les mercenaires embauchés pour assassiner Jovenel Moïse et les services de renseignement américains qui ont formé certains d’entre eux.

D’ailleurs, ce 13 juillet, CNN qui cite des sources proches de l’enquête, affirmait que plusieurs des personnes arrêtées étaient des espions américains. Le média américain ajoute qu’au moins un des hommes arrêtés était un espion du DEA (Drug Enforcement Administration), l’agence américaine chargée de lutter contre le trafic de drogue et très active en Amérique du Sud.

Le DEA a reconnu dans un communiqué relayé par la chaîne américaine qu’effectivement un des suspects impliqués dans l’assassinat a travaillé avec l’agence à laquelle il a fourni, dans le passé, des informations confidentielles. Le DEA a également reconnu qu’un des suspects impliqué dans le meurtre de Jovenel Moïse a crié “DEA!” avant de commettre son acte, mais rejette catégoriquement la thèse selon laquelle ce dernier a agi au nom de l’agence. Le média américain ne s’arrête pas là. En effet, d’après CNN, d’autres suspects sont aussi liés aux Etats-Unis car ayant travaillé comme espion du FBI.

Une semaine après cette révélation, les services de renseignement font leur mea-culpa comme le révèle ce 22 juillet le média américain The Hill. En effet, d’après cette source, le Pentagone a confirmé que 7 Colombiens impliqués dans l’assassinat de Jovenel Moïse ont été formés par l’armée américaine.

“Jusqu’ici, nous avons identifié sept individus qui étaient d’ex membres de l’armée colombienne et qui ont reçu, on va dire, une éducation et une formation financées par les Etats-Unis”, a reconnu John Kirby, chargé de presse au niveau du Pentagone.