CAN 2019 : drame national en France après la mort d’un Guinéen qui serait tué par un Algérien

0
198

La mort du doctorant guinéen Mamoudou Barry, spécialisé en droit privé, suscite de vives réactions en France. Le chercheur aurait été tué par un supporter algérien

Les réseaux sociaux se déchaînent. Quelques heures après l’annonce de la mort de l’universitaire Mamoudou Barry, les commentaires sont légion sur les réseaux sociaux.  Pour l’heure, difficile de déterminer les véritables causes de sa mort faute de suffisamment de preuves dans cette affaire.

En effet, la mort de Mamoudou Barry, doctorant à l’université de Rouen, a été confirmée par ses proches ce samedi soir. Alors que les causes de sa mort restent floues, l’on pointe du doigt un crime racial dont l’auteur serait un supporter algérien. La mort de Mamoudou Barry, d’après ses proches, est survenue le soir de la victoire de l’équipe d’Algérie en Coupe d’Afrique.

« La piste d’un crime racial privilégiée »

Sur twitter, un proche de l’entourage du défunt s’est prononcé. En effet, selon lui, Mamoudou Barry a été tué par un seul algérien et pas un groupe d’algériens comme il a été dit ça et là. « Ce ne sont pas plusieurs algériens, c’est un seul qui l’a bousculé et le mec fin de corps et de petite taille s’est fracassé la tête sur le bord de la route », rapporte-t-il.

Et d’ajouter : « il s’est fait insulter de sale noir avant la finale Algérie-Sénégal. Il était dans sa voiture avec sa femme et s’est arrêté quand il a entendu l’insulte sale ‘Sale Noir, on va vous niquer aujourd’hui’ et est descendu pour parler au gars qui l’a calomnié. Dans la discussion, le supporter algérien l’a poussé violemment et le mec est  tombé du haut du quai du bus sur la voie où passe le Teor pour ceux qui connaissent Rouen ». Cette version est celle rapportée par sa femme qui a assisté au drame.

En attendant que l’enquête apporte des éléments nouveaux, l’affaire provoque un drame national en France. D’importantes personnalités politiques notamment de droite ont réagi pour condamner un crime abject. « Après avoir crié à l’‘extermination des noirs’, des supporters algériens ont lynché et assassiné devant sa femme Mamoudou Barry. (…) Pendant ce temps, BHL, Attali et Apathie font l’apologie du ‘vivre-ensemble’. Ça n’est pas tolérable », a réagi Erik Tégner, président de Racine d’Avenir.

 

« Le ministre français de l’Intérieur a réagi »

Pour Eric Ciotti, conseiller départemental des Alpes-Maritimes et membre du parti Les Républicains, c’est un crime barbare. « Le Dr Mamoudou Barry victime d’un crime raciste perpétré par des supporters algériens a été assassiné sous les yeux de sa femme à Rouen. Scandalisé par ce crime barbare et l’incompréhensible silence médiatique », a-t-il twitté ce dimanche.

Face à la gravité des faits, le ministre de l’Intérieur de la France a réagi. En effet, dans un twitte posté ce dimanche sur son compte officiel, Christophe Castaner a écrit : « tout es mis en œuvre pour identifier et interpeller l’auteur de l’agression qui a coûté la vie à Mamoudou Barry. Il appartiendra à la justice de faire toute la lumière sur cet acte odieux. Mes premières pensées vont à ses proches dont je partage l’émotion et l’indignation ».