Catholicisme en Europe : avec seulement 22% de pratiquants, l’Espagne cesse d’être catholique

0
217

Pour la première fois, le nombre d’athées et d’agnostiques en Espagne dépasse celui des catholiques pratiquants dans un pays très ancré au catholicisme

L’Europe est-elle toujours chrétienne ? Après plusieurs siècles de présence chrétienne sur le sol européen, la tendance se renverse. En effet, dans certains pays européens où l’identité catholique a toujours été très forte, le christianisme tend à disparaître. C’est notamment le cas de l’Espagne.

En effet, un sondage publié par l’institut de sondage espagnol CIS révèle pour la première fois des détails frappants dans un pays où en 711 la population avait fait la Reconquista, c’est-à-dire expulser les Arabes et imposer le catholicisme sur l’Islam. Pour la première fois, 29% des espagnols se disent agnostiques et athées contre 22,7% qui se considèrent comme catholiques ou catholiques pratiquants. Et 2,3% disent appartenir à une religion différente du catholicisme.

Le sondage repris par le média espagnol Eldiario.es nous apprend qu’en Espagne, 7,5% de la population est agnostique, 13,3% est athée, tandis que les non croyants représentent 8,3% de la population. Le sondage a fait le point sur les relations entre espagnols et catholicisme dans les différentes villes du pays.

« La laïcisation touche les grandes villes »

Ainsi, en Andalousie, 23,6% de la population se dit catholique pratiquant contre 8,7% qui se disent non croyant. En Catalogne, 10,9% de la population se dit pratiquant contre 26,4% de non croyants. A Madrid, 20,4% de la population se dit catholique contre 15,0% de non croyants. La région qui compte le plus de catholiques pratiquants est La Rioja (40,0%) contre 10% d’agnostiques.

La hausse de plus en plus importante de catholiques non pratiquants, d’athées et d’agnostiques dans les grandes villes espagnoles s’expliquent par la  « laïcisation progressive » de ces villes qui touche les grandes villes industrialisées. Pendant ce temps, dans des villes telles qu’Andalousie, Castilla-La-Manche, Castille et Léon, Extremadura, la présence l’église catholique est prédominante.