Conflit israélo-palestinien : le Département d’Etat américain supprime la Palestine de son site

0
240

Département d’Etat américain a enlevé la Palestine de la liste des pays du Proche et du Moyen-Orient et provoque une immense colère des autorités politiques palestiniennes

L’administration Trump a un très sérieux problème avec la Palestine. En effet, après avoir adopté une ligne très pro-Israël (en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël et en transférant son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem) au détriment des Palestiniens qui cherchent désespérément un Etat, Trump assène un autre coup dure à l’Autorité Palestine.

En effet, tous les journalistes qui sont allés sur le site du Département d’Etat américain ce dimanche ont remarqué un détail préoccupant : la suppression des références « Territoires Palestiniens » ou « Autorité Palestinienne » de la liste des pays qui composent le Proche ou le Moyen-Orient. Deux termes qui, pourtant, figuraient en bonne place sur cette liste dans le passé.

Dans la dernière liste publiée par le Département et consultée par Lecourrier-du-soir.com, on pouvait y voir : l’Algérie, le Bahreïn, l’Egypte, l’Iran, l’Iraq, Israël, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, le Maroc, l’Oman, le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Syrie, la Tunisie, les Emirats Arabes Unis et le Yémen. Aucune référence au « Territoires Palestiniens », ni à l’« Autorité Palestinienne ».

« La colère des autorités palestiniennes »

De quoi susciter la colère des autorités palestiniennes ce dimanche. Selon Nabil Abou Rudaineh, porte-parole de la présidence de l’Autorité Palestinienne, cette décision est en droite ligne « avec la position de l’extrême-droite israélienne et dévalorise la politique étrangère américaine ». Selon lui, il n’y a aucun doute que la décision américaine cherche «  à éliminer la cause palestinienne et le peuple palestinien ».« Les Etats-Unis sont carrément favorables à l’occupation israélienne », a-t-il déploré.

Pour Saeb Erekat, membre du gouvernement palestinien, « supprimer la Palestine (Territoires Palestiniens ou Autorité Palestinienne) de la liste du Département d’Etat n’est pas lié aux intérêts nationaux américains. « C’est une décision dont le but est soutenir le Conseil israélien d’Occupation », dénonce-t-il.

Pour voir la liste, cliquez ici : Département d’Etat