Corée du Nord : l’attachée de presse de Donald Trump a été tabassée par la garde nord-coréenne

0
201

Stephanie Grisham, nouvelle attachée de presse de la Maison Blanche, a été tabassée par les gardes du corps du président nord-coréen

Ça commence très mal pour la nouvelle attachée de presse de la Maison Blanche. Stephanie Grisham, nouvelle attachée de presse de Donald Trump, a en effet été tabassée par les gardes du corps de Kim Jong-Un, président de la Corée du Nord. C’est en tout cas ce que rapporte le média américain pro-Trump, Fox News.

D’après Fox News, Stephanie Grisham était en train de repousser les gardes nord-coréennes afin d’aider les journalistes de la Maison Blanche à se rapprocher de Donald Trump qui a serré la main au président nord-coréen dans une zone démilitarisée en Corée. Une poignée de main historique entre les deux chefs d’Etat.

« Grisham a eu quelques contusions »

Stephanie Grisham n’est pas sortie indemne de cette confrontation. En effet, la presse américaine nous a appris, quelques minutes après l’incident, qu’elle souffre de contusions. L’affaire a, en tout cas, été très vite relayée par les journalistes américains présents au moment des faits.

« La nouvelle attachée de presse de la Maison Blanche, Stephanie Grisham, s’est bagarrée avec des Nord Coréens afin de permettre aux journalistes de mieux couvrir la rencontre entre Trump et Kim, me dit-on. Grisham a eu quelques contusions », a twitté Jim Acosta, correspondant CNN à la Maison Blanche.

Pour rappel, Stephanie Grisham, âgée de 42 ans, a été récemment nommée attachée de presse à la Maison Blanche en remplacement à Sarah Sanders. Cette dernière a annoncé son départ ce 14 juin justifiant sa décision par le fait qu’elle voulait retourner dans sa ville natale à Arkansas afin de s’occuper de ses trois enfants.