Coup de théâtre au Royaume-Uni : Boris Johnson s’excuse d’avoir participé à une fête en plein confinement

france 2022 jacques attali

Dans un discours tenu devant les députés britanniques, Boris Johnson, premier ministre du Royaume-Uni, a présenté ses excuses pour avoir participé à une fête en plein confinement en mai 2020

Un coup de massue. Dans un contexte de crise sanitaire où les cas continuent de flamber, c’est un coup de massue que les sympathisants de Boris Johnson viennent de recevoir après le mea-culpa de l’actuel premier ministre britannique qui s’est excusé d’avoir participé à une fête en mai 2020 lorsque le pays était entièrement confiné.

Ce 12 janvier, devant les députés de la nation, le premier ministre a tenu à présenter ses excuses. “Monsieur le Speaker, je veux présenter mes excuses. Je sais que des millions de personnes dans ce pays ont fait des sacrifices extraordinaires ces 18 derniers mois. Je comprends l’angoisse qui les anime car n’ayant pas pu faire le deuil de leurs proches, n’ayant pas pu mener leur vie comme ils le souhaiteraient ou faire les choses qu’ils aimeraient pouvoir faire”, a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : “et je comprends à quel point ils peuvent être en colère contre moi lorsqu’ils apprendront qu’au 10 Downing Street (siège du premier ministre britannique, ndlr) les règles n’ont pas été suivies par ceux-là même qui les édictent”. Le premier ministre a promis d’assumer toute sa responsabilité.

Ce 12 janvier, à la suite de l’allocution du premier ministre à Westminster, les réactions sur les réseaux sociaux ont été nombreux. A l’opposition, les appels à la démission n’ont pas manqué. “La fête est terminée. Démissionnez”, a réagi Keir Starmer, député britannique, membre du Labour Party (Parti Travailliste).