Coup de théâtre aux USA : le laboratoire Allergan condamné à 2 milliards dollars pour avoir trompé ses patients

Le laboratoire américain Allergan a été sommé de payer 2 milliards de dollars pour son rôle dans la crise des opioïdes. Il lui reproché d’avoir volontairement trompé ses clients en minimisant les dangers du risque d’addiction lié à son médicament, en surévaluant ses bénéfices et en encourageant des médecins à prescrire (à leurs patients déjà accrocs aux opioïdes) plus d’opioïdes

Big Pharma, une nouvelle fois tapé au porte-monnaie. Un mois après l’amende très salée infligée à Pfizer pour avoir escroqué le gouvernement britannique, c’est au tour du laboratoire Allegran d’être sévèrement sanctionné par la justice pour son rôle dans la crise des opioïdes aux Etats-Unis.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ces dernières heures. En effet, d’après le média Fiercepharma.com, le géant Allergan a accepté de payer 2 milliards de dollars d’amende pour clore plus de 3 000 plaintes déposées contre lui dans le scandale dit des opioïdes qui avait fait plus de 50 000 morts aux Etats-Unis.

L’information a été confirmée par d’autres médias tels que The Hill. D’après les informations fournies par cette source, il est reproché à Allergan d’avoir volontairement trompé ses clients en minimisant les dangers le risque d’addiction lié à son médicament, en surévaluant leurs bénéfices et en encourageant les médecins à prescrire (à leurs patients déjà accrocs aux opioïdes) plus d’opioïdes.

A l’annonce de cette condamnation, les réactions ont été nombreuses et dans certains Etats américains, les procureurs généraux n’ont pas pu cacher leur joie. C’est du moins le cas de Rob Bonta, procureur de l’Etat de Californie. “Cette semaine, nous avons fait un grand pas en avant, mais le combat qui vise à tenir pour responsable ceux qui sont responsables de la crise des opioïdes est loin d’être fini”, a-t-il réagi.

Et il n’était pas le seul. Dans un twitte rendu public ce 29 juillet, le procureur général de la Caroline du Nord s’est également félicité de cette lourde amende infligée à Allergan.