Coup de théâtre en France : Agnès Buzyn, mise en examen en septembre, décroche la Légion d’honneur

Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé, va être décorée de la Légion d’honneur

Décidément, Agnès Buzyn n’est pas une personnalité politique ordinaire. En effet, après avoir été promue au poste de directrice de l’Académie de l’OMS, elle vient de recevoir une nouvelle distinction qui risque, cette fois-ci, de provoquer l’immense courroux de nombreux Français qui ont vertement décrié sa gestion de la crise sanitaire.

Ainsi, d’après plusieurs sources, Agnès Buzyn fait partie des 547 personnalités françaises qui devront recevoir la très prestigieuse Légion d’honneur. “La Légion d’honneur distingue en 2022 plus de 500 personnalités dont certaines impliquées dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 telles le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, ainsi que d’autres personnalités dont l’ex ministre de la Santé, Agnès Buzyn”, note le Huffington Post.

La distinction de l’ex ministre de la Santé et Jean-Paul Delfraissy, actuel président du Conseil Scientifique, a été publiée samedi 01 janvier 2022 dans le Journal Officiel. L’information a été confirmée par le média LCI qui nous apprend que l’ancienne ministre de la Santé (Buzyn) est promue chevalier.

Cette nouvelle risque de créer une vive polémique en France où l’ancienne ministre de la Santé a été récemment été mise en examen dans le cadre de sa gestion de la crise sanitaire. Il convient de rappeler que la gestion de la crise par Buzyn avait suscité une vive indignation en France, ce qui lui vaudra son limogeage de ce poste.

Elle sera finalement remplacée par Olivier Véran. Mais, depuis son départ du gouvernement, elle n’a jamais été lâchée par Macron. Elle a été récemment promue directrice de l’Académie de l’OMS, une structure dont le budget s’élèverait à plus de 100 millions d’euros.