Coup de théâtre : la porte-parole des Républicains démissionne pour rejoindre Cyril Hanouna

0
194

Laurence Sailliet, porte-parole du parti de droite Les Républicains, a annoncé ce lundi, sur son compte officiel twitter, avoir démissionné de son parti politique pour se consacrer à sa nouvelle carrière : celle d’éditorialiste et de chroniqueuse à l’émission « Balance Ton Post » chez Cyril Hanouna

Quitter la politique pour rejoindre la société du spectacle au moment où la France traverse une profonde crise politico-sociale, il faut le faire. Celle qui l’a fait n’est autre que Laurence Sailliet, ex porte-parole du parti Les Républicains, qui a annoncé la nouvelle sur twitter ce 15 juillet.

« Je démissionne de toutes mes fonctions au sein des Républicains. Engagée depuis 2002, Membre du Bureau Politique depuis 2011, de l’Equipe dirigeante depuis décembre 2017 et porte-parole depuis cette même année, j’ai œuvré avec sincérité et conviction pour ma famille politique », a-t-elle écrit.

« Libre de ma pensée et dorénavant libre de ma parole »

Et d’ajouter : « (…) à partir de la rentrée de septembre, j’interviendrai dans les médias en tant qu’éditorialiste et chroniqueuse. A ce titre, je suis très heureuse de rejoindre l’équipe de Cyril Hanouna dans l’émission ‘Balance Ton Post’. Libre de ma pensée et dorénavant libre de ma parole, j’aborde cette nouvelle expérience avec un grand enthousiasme ».

Aussitôt annoncée, la nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux. Sur twitter, les réactions ont été nombreuses. « La porte-parole de Les Républicains démissionne de ses fonctions pour devenir chroniqueuse dans l’émission ‘Balance Ton Post’ de Cyril Hanouna et nous ne sommes que lundi matin », ironise Ellen Salvi.

Chez les partisans du Rassemblement National, il y a bien une certaine logique. « Laurence Sailliet. De porte-parole de LR  Hanouna. Une certaine logique. Un parcours de vie », réagit Robert Ménard, maire de Béziers. Le professeur de philosophie, René Chiche, a, quant à lui, été plus dur dans ses critiques.

« Improbable porte-parole d’un parti politique important, elle démissionne pour…devenir chroniqueuse chez Hanouna. Cela en dit long sur le niveau de la dame, mais cela en dit long aussi sur le niveau atteint par la politique », s’indigne le professeur et membre du conseil supérieur de l’éducation.