Coup de théâtre : Poutine interdit aux Occidentaux d’acheter du gaz russe en dollars ou en euros

Lors d’une rencontre avec des membres de son gouvernement ce 23 mars, Vladimir Poutine, président de la Russie, a annoncé que désormais les pays occidentaux qui veulent acheter du gaz russe devront s’attendre à le faire en roubles, et non plus en dollars ou en euros

Action, réaction! Face à la violente guerre diplomatique qui est déclarée à la Russie par l’Occident ces dernières semaines en raison de l’invasion de l’Ukraine par les forces russes, Vladimir Poutine, président de la Russie, a décidé de riposter. Désormais, pour acheter le gaz russe, il faut payer en roubles, monnaie russe. Autrement dit, le dollar et l’euro ne seont plus acceptés.

En effet, c’est l’information qui a été révélée ce 24 mars par plusieurs médias en Occident, mais aussi en Russie. Ainsi, à en croire l’agence de presse russe Tass, la décision a été annoncée ce mercredi par Vladimir Poutine, lui-même, lors d’une rencontre avec son cabinet.

“Je veux que la décision soit mise en application dans les plus brefs délais. Nous allons commencer avec cela. Nous allons livrer notre gaz naturel aux pays ennemis en roubles”, a-t-il martelé, tout en soulignant que la Russie est prête à fournir du gaz sans changer les termes des accords précédents.

Il convient de rappeler que cette mesure prise par Moscou intervient un mois après l’intervention russe en Ukraine qui a provoqué une onde de choc dans le monde entier. En guise de représailles, l’Occident avait annoncé une série de sanctions économiques dont les effets ont été désastreux pour la Russie.

En effet, en Occident, justifiant les lourdes sanctions économiques contre la Russie, les autorités politiques sont allées jusqu’à affirmer publiquement que l’objectif final est provoquer l’effondrement de l’économie russe. C’est du moins l’avis défendu par Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie qui, face à la presse médiatique, finira par faire marche arrière.