Covid-19 aux Etats-Unis : 29 personnes qui ont reçu le vaccin ont présenté des réactions très graves

0
236

Aux Etats-Unis, la campagne de vaccination se passe plutôt bien et plus de 1 million de personnes ont été vaccinées. Cependant, jusqu’ici, 29 cas graves liés au vaccin ont été signalés aux autorités sanitaires

Le vaccin anti-Covid à nouveau sur la sellette. Si les autorités continuent de rassurer la population, la réalité sur le terrain semble être toute autre. Les réactions sévères notées chez des personnes à qui le vaccin a été inoculé ces derniers jours ne laissent personne indifférent. La peur est bien là.

En effet, d’après la CDC (Center for Disease Control), les Etats-Unis ont enregistré depuis le début de la campagne de vaccination dans ce pays 29 cas graves de personnes ayant reçu le vaccin. La CDC a fait la révélation dans un document officiel publié ce 6 janvier sur son site officiel.

La révélation risque de donner raison aux anti-vaccins qui, depuis le début de la pandémie, n’ont cessé de pointer du doigt les effets négatifs du vaccin. Toutefois, pour éviter de semer la panique, la CDC rassure que 29 cas graves sur 1 million de personnes vaccinées ne représentent rien.

“La CDC ne remet pas en cause l’efficacité du vaccin”

“C’est assez étrange, mais en ce moment, les bienfaits du vaccin dépassent de loin ces inconvénients et les risques potentiels d’être à nouveau atteint de Covid-19”, tempère Nancy Messonnier, chef du Bureau du CDC en charge de l’immunisation et les maladies respiratoires.

D’après le média NBC News, dans la plupart des cas, les effets négatifs du vaccin sont constatés 15 minutes après l’injection. Selon cette même source, les femmes représentent 90% des victimes. Cette révélation est faite cinq jours après l’hospitalisation d’une femme médecin de 32 ans et vivant au Mexique.

En effet, dans la presse mexicaine, il a été révélé ce 2 janvier qu’une femme médecin, âgée de 32 ans et à qui le vaccin Pfizer a été inoculé, a été hospitalisée d’urgence pour éruption cutanée, crises convulsives, diminution des forces musculaires et difficulté respiratoire, d’après le média mexicain ElUniversal.com.mx.

Toujours selon la même source qui cite un communiqué du ministère mexicain de la Santé, la femme a commencé à sentir les effets négatifs du vaccin une heure après avoir été vaccinée. La même information avait été relayée par le média mexicain Eltiempo.com.mx qui ajoute que 23 agents sanitaires ont subi les effets secondaires du vaccin de Pfizer.

Ce dimanche 3 janvier , dans un communiqué du ministère de la Santé intégralement lu par notre média Lecourrier-du-soir.com, l’institution tente de rassurer la population en soulignant que la femme est sous surveillance médicale et que des médecins veillent à son état de santé.