Covid-19 en Afrique : l’Union Africaine négocie l’achat de 400 millions de doses du vaccin Johnson and Johnson

L’Union Africaine négocie avec le laboratoire américain Johnson&Johnson pour l’acquisition de 400 millions de doses 

Face au risque d’une éventuelle troisième vague qui terrorise de nombreux pays occidentaux, l’Union Africaine veut anticiper afin d’éviter à tout prix que l’Afrique, qui compte plus de 4 millions de cas et plus de 120 000 décès, ne connaisse une hécatombe même si, jusqu’ici, elle s’en est bien sortie.

Pour ce faire, l’institution africaine négocie avec les grands laboratoires afin d’immuniser le plus grand nombre d’Africains. Ainsi, après avoir reçu mi-janvier 300 millions de doses de Covax, institution financée en partie par le fondation Bill and Melinda Gates, l’UA se tourne vers d’autres pays tels que les Etats-Unis.

“10 dollars la dose”

C’est en tout cas l’information obtenue ce 29 mars par Lecourrier-du-soir.com de l’agence de presse Reuters. En effet, d’après cette source, l’Union Africaine est en négociation avec le laboratoire américain Johnson&Johnson pour l’acquisition de 400 millions de doses de vaccins. Les dessus du deal n’ont pas été dévoilés par l’agence de presse qui précise toutefois que la dose de Johnson&Johnson pourrait être vendue à 10 dollars l’unité à l’AU.

Il convient de rappeler que l’UA a reçu en janvier 300 millions de doses. L’information avait été révélée par le média américain ABC qui dit tenir cette information d’une source proche de l’institution africaine. Toujours d’après la même source, l’information devait être annoncée au public la même semaine par Cyril Ramaphosa, président sud-africain et actuel secrétaire-général de l’Union Africaine.