Covid-19 en France : Macron envisage désormais un reconfinement dur de la région parisienne, 7 jours sur 7

0
314

“Je ne serai pas le président du troisième reconfinement”, avait déclaré Emmanuel Macron il y a un mois. Macron est-il resté campé dans cette position? Telle est la question et compte tenu de la situation actuelle de la France, tout laisse à croire que le scénario d’un reconfinement se précise de plus en plus.

En tout cas, pour ce qui est de l’Ile-de-France, la situation s’est considérablement détériorée et l’hypothèse d’un confinement de la capitale française n’est plus écartée comme le révèlent plusieurs sources dont BFMTV. En effet, d’après cette source qui cite un proche de Macron, l’Exécutif “espère pouvoir éviter un confinement mais ce n’est pas certain”.

D’après les dernières informations fournies par la presse, les services de réanimation sont saturés dans la capitale et le ministère de la Santé envisage désormais un transfert massif des patients. Donc, sauf miracle, l’Ile-de-France n’échappera pas à un confinement dur qui pourrait survenir dans les jours à venir.

D’ailleurs, ce 12 mars, le média RMC a révélé que l’idée qui circule dans les couloirs de l’Elysée est un “confinement dur de l’Ile-de-France”, c’est-à-dire 7 jours sur 7. “RMC vous révèle ce vendredi matin, qu’en coulisses, un scénario circule depuis quelques jours: face à la dégradation sanitaire, les mesures envisagées pourraient donc bien aller jusqu’à un reconfinement “dur” en Ile-de-France, 7 jours sur 7, et qui pourrait même s’accompagner de la fermeture des écoles, explique un ministre”, note le média.

Mais, l’autre hypothèse qui est sur la table est celle d’un confinement national. Cette hypothèse est d’autant plus crédible qu’une grande partie de l’Italie est en train de reconfiner. La situation de l’Italie n’est certes pas la même que celle de la France. Cependant, Macron pourrait s’en servir comme excuse pour contenir la colère populaire.

Rappelons que la situation de l’Ile-de-France est extrêmement préoccupante comme l’a fait savoir RTL. En effet, d’après cette source, “les services de réanimation sont pratiquement pleins. 94% des lits de réanimation disponibles sont désormais occupés par des malades du Covid. Toutes les douze minutes, un malade arrive en Île-de-France. Ils sont aujourd’hui 1.080 patients, nous sommes presque au niveau le plus haut de la deuxième vague, le 13 novembre dernier.”