Covid-19 et violation des libertés : une plainte contre l’Etat français vient d’être déposée à la CPI

Une plainte vient d’être déposée auprès de la CPI (Cour Pénale Internationale) par un collectif de syndicats européens contre des dirigeants français qu’ils accusent d’avoir imposé des mesures liberticides lors de cette pandémie

L’Etat français au banc des accusés. Alors que le gouvernement veut accélérer la vaccination afin d’immuniser le plus grand nombre de Français, certains voient dans cette démarche une violation totale des libertés individuelles avec la mise en place du passeport sanitaire.

C’est du moins l’avis du CSAPE (Collectif des Syndicats et Associations Professionnels Européens) qui a annoncé ce 02 juillet une plainte contre des dirigeants français auprès de la CPI (Cour Pénale Internationale). Lecourrier-du-soir.com a pu consulter la plainte signée par Raphaël Cohen, directeur juridique du CSAPE et Patrice Lepillier, secrétaire général du Collectif.

Lecourrier-du-soir vous propose de lire le communiqué publié ce 02 juillet

Excellente lecture!

“Le CSAPE vous informe qu’une plainte contre des dirigeants français vient d’être déposée à la CPI avec demande d’ouverture d’enquête pour crime contre l’humanité, atteinte à la dignité humaine, servitude et génocide sous le numéro OTP-CR-271/21

Nous rendons publique la plainte et nos découvertes au niveau mondial et nous vous incitons à vous associer à l’action du CSAPE en déposant également plainte avant que la situation ne devienne irréversible pour cause d’absence de résistance effective. Il s’agit de l’avenir de l’humanité dont nos enfants.

Vous pouvez prendre connaissance de la plainte jointe.  Après avoir découvert les informations révélées, toutes factuelles, vous serez certainement convaincus de la nécessité d’agir.  Dans ce cas le CSAPE peut vous aider dans la démarche.”

Pour lire la plainte dans son intégralité en version PDF, cliquez ici : CSAPE